Musique/Aurlus Mabélé quitte définitivement la scène…

Par Iris Fabiola Yaëlle/afriquematin.net

Aurélien Miatsonama alias Aurlus Mabélé,  grand défenseur de la musique congolaise des années 90, en Europe, aux Antilles et en Afrique de l’Ouest, s’est éteint hier jeudi 19 mars 2020 à l’hôpital Simone Veil d’Eaubonne en région parisienne.  

Patron du groupe Loketo fondé dans les années 80, Aurlus Mabélé et son orchestre ont écumé plusieurs scènes du continent africain, en Côte d’Ivoire, en Europe et dans les Caraibes.  Selon francetvinfos.fr, l’artiste souffrait d’un AVC depuis cinq (5) ans,

Né le 26 octobre 1953 à Brazzaville dans le quartier de Poto-Poto en République du Congo, ce chanteur hors pair accompagné par le célèbre Diblo Dibala a vendu plus de dix (10) millions de disques en 30 ans de carrière.
Parti se perfectionner en Europe, il fonde, en 1986, avec Diblo Dibala et Mav Cacharel, créent  alors le soukous dont il sera proclamé « roi », d’où le slogan « c’est Aurlus Mabele le nouveau roi du soukous ».

En vingt-cinq (25) ans de carrière, Aurlus Mabélé aura  contribué à faire connaître le soukous hors des limites du continent africain, révèle lesechos-congobrazza.com.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook