Municipales à Cocody: le candidat Tiémoko Doumbia gagne le pari de la mobilisation et annonce sa victoire prochaine.

Par Léon SAKI – Afrique Matin.Net 

La liste « Tous pour le développement participatif à Cocody » conduite par le candidat indépendant, le professeur Tiémoko Doumbia, a choisi le village d’Anono pour son meeting d’ouverture de campagne. Ce samedi 29 septembre 2018, au grand stade du village situé dans le dos des locaux de la chefferie, face à une foule impressionnante estimée à plus 6 000 personnes, le candidat qui a préalablement reçu les bénédictions du chef Nanan Nangui, a expliqué que le nombre de ses partisans aurait été plus immense si certains n’avaient pas été bloqués chez eux et en route à cause du retard pris par les cars.

« Malgré cela vous voyez que toutes les places assises sont remplies et il y a plus de 800 personnes débout », a-t-il affirmé. Sur le choix d’Anono, il a indiqué que ce village « représente un grand symbole » pour Cocody. Selon lui, beaucoup de changements se sont opérés depuis la création de la commune que malheureusement les politiques en charge de la gestion de la municipalité ont du mal à réaliser.  » Chaque année que nous avons les élections municipales,  ceux qui ont la gestion de la commune continuent de penser que c’était le Cocody des années 80 où on avait tout et on ne faisait rien d’autre que de s’enrichir », a-t-il regretté, en indiquant par la suite que « qu’aujourd’hui, plus que jamais, Cocody est un enjeu ».

Les disparités entre riches et pauvres de plus en plus grandissantes et le chômage sont, selon le candidat, les véritables enjeux auxquels auraient dû s’intéresser les maires qui se sont succédés que de s’acharner uniquement sur la réalisation d’infrastructures diverses. « Face aux difficultés que les populations connaissent, quelle est la stratégie mise en place pour qu’ensemble nous puissions pousser Cocody vers un véritable développement? » Telle est pour le futur maire de Cocody, la question principale qui se pose.

Pour y répondre, il propose l’approche du développement participatif qui consiste, d’après lui, « à faire en sorte que le développement ne soit pas le fait d’un petit groupe enfermé dans un bureau pour concevoir des actions à mener sur le terrain ».  Il s’agit, pour lui, d’amener toutes les couches sociales structurées à prendre part à la prise de décisions notamment la conception, la validation et la mise en oeuvre des politiques de développement en faveur du bien-être des populations de la commune. Pour y arriver, le professeur Tiémoko Doumbia dit certes compter sur sa longue expérience d’enseignant-chercheur et celle de manager d’entreprises à caractère économique, mais espère sur la participation de tous.

Avant de mettre un terme à son intervention, le candidat a mis en mission ses sympathisants: « Jeune de Cocody, femmes de Cocody, vous qui croyez en nous, vous qui avez accepté de vous mettre avec nous, soyez sûrs qu’au soir du 13 octobre, à partir de minuit, un nouveau monde, une nouvelle vie commencera pour Cocody. Ensemble, nous allons gagner cette élection et ensemble nous allons transformer Cocody. C’est pourquoi, je vous envoie en mission dans les maisons, dans les cours, dans les rues dire qu’il y a une nouvelle équipe composée de jeunes, d’adultes, d’aînés, d’intellectuels, de commerçants, de transporteurs qui arrive pour bousculer l’ordre des choses, et mettre la machine de Cocody en marche ». Il faut noter que ce meeting géant a vu la participation de plusieurs artistes de renommée.

GALERIE PHOTOS OFFERTE PAR AFRIQUE MATIN

 

Les commentaires sont fermés.