ads bas

Médias-Ebony/L’UPLCI célèbre ses lauréats

ads bas

Par Yann Dominique N’guessan/afriquematin.net avec Sercom : UPLCI

La salle des réunions de l’Union des patrons de la presse en ligne en Côte d’Ivoire (UPLCI) était archi-comble. Et pour cause, le président Nado Dapa Paul Arnaud et la quarantaine des promoteurs des médias digitaux en Côte d’Ivoire, célébraient deux de leurs membres qui ont été distingués et primés le dimanche 24 janvier dernier à Yamoussoukro à l’occasion de la 22ème nuit des Ebony. Il s’agit de Fofana Zoumana et de Tenin Bê Ousmane, respectivement journaliste aux médias en ligne woroba.net et voixdefemme.net

Pour Eugène N’da, promoteur de site www.demaininfo.com qui modérait cette rencontre , la distinction de ces deux journalistes, doit interpeler tous les membres de l’union à se mettre davantage dans le travail bien fait afin de remporter en plus grand nombre, les prix des Ebony de la 23ème édition qui aura lieu l’année prochaine.

L’un des lauréat  tenant fièrement son prix en compagnie du président Nado Dapa et du vice-président Wilson Brou

Quant au vice-président, Brou Wilson, il a exprimé toute sa joie de voir que la presse numérique commence à gagner progressivement du terrain en  Côte d’Ivoire, au point de se voir remporter des prix, et pas des moindres, devant la presse traditionnelle y compris, la télévision et la radio.

Il a donc fait remarquer, que les deux journalistes des médias en ligne qui sont célébrés et magnifiés devant leurs confrères, sont le symbole visible d’un incroyable progrès du numérique dans le paysage médiatique ivoirien. C’est pourquoi, il a exhorté les uns et les autres à continuer et à persévérer dans la même lancée, en produisant des articles de qualité fondés sur les principes ainsi que les règles qui régissent la profession de journaliste avant de conclure que c’est l’unique voix du succès qui fera que la presse numérique en Côte d’Ivoire puisse rafler davantage des prix Ebony.

Abondant dans le même ordre d’idées, le président Nando Dapa Paul Arnaud  a d’abord porté en triomphe les héros du jour,  « c’est la toute première fois que le numérique est introduit dans le prix des Ebony en tant qu’entité à part entière ».

Il a donc profité de cette tribune, pour remercier officiellement Jean-Claude Coulibaly, le président de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI) et tout son conseil Exécutif, d’avoir accepté sa plaidoirie auprès de son organisation.

Tenin Bê Ousmane a exprimé sa gratitude à tous ses confrères et ainés de l’UPLCI qui l’ont encouragé et soutenu dans ce noble challenge.

Une plaidoirie qui voudrait que la presse numérique soit intégrée à la nuit du prix des Ebony, de même que tous les autres médias traditionnels ivoiriens parce que tous les journalistes, qu’ils soient de la presse classique ou de la presse numérique, sont tous régis par le même ordonnancement juridique, d’où l’équité quant aux récompenses pour les plus méritants.

Prenant la parole, le lauréat du prix Ebony 2020 de la presse numérique s’est dit très honoré de cette cérémonie organisée ce jour à l’honneur des nominés de la presse numérique membres de l’UPLCI dont lui-même et son confrère de woroba.net Fofana Zoumana. En sa qualité de lauréat du prix Ebony 2020 de la presse numérique, Tenin Bê Ousmane a exprimé sa gratitude à tous ses confrères et aînés de l’UPLCI qui l’ont encouragé et soutenu dans ce noble challenge.

A l’absence de Fofana Zoumana en mission à l’intérieur du pays, le nouvel « ambassadeur » de la presse numérique de Côte d’Ivoire a promis faire d’avantage la prochaine édition.

Les commentaires sont fermés.