Mali-Kayes/Les membres du Mouvement An Bikô ont communié avec les populations

Par Justin Kassy/afriquematin.net   

 L’un des objectifs clés du « Mouvement An Bikô » que préside Fatoumata Batouly Niane, est le « Mali-Kura » (le Mali nouveau), qui exige de se départir des habitudes, des attitudes, des comportements, qui relèvent de mathusalem.

Le Réveillon que les membres du « Mouvement An Bikô » viennent d’organiser à Kayes, le 31 décembre2022 dernier avec de nombreux artistes du pays, tient à cette vision, même si c’est pour marquer une fin d’année mémorable.

Fatoumata Batouly Niane, toujours aux côtés de la population

Mais, en toile de fond, elle avait pour objectif de réunir tous les fils et toutes les filles du Mandé, afin de permettre leur pays d’atteindre, de réaliser – le rêve qu’ils caressent depuis des lustres, celui de devenir parmi les siens, un pays développé, un pays souverain, auquel on doit désormais respect.

Et pour marquer leur passage dans cette ville touristique de Kayes, plusieurs artistes d’origine malienne, s’y sont donné rendez-vous en cette fin d’année et début de la nouvelle année, pour célébrer la date de cette fête du Réveillon exceptionnel.

Sidiki Diabaté et ses pairs, ont émerveillé les populations de cette ville au passé riches en événements historiques, où elles ont pu communier avec certains de leurs compatriotes artistes.

Au terme de cette randonnée festive Batouly Niane s’est vue décernée une Attestation de reconnaissance de la jeunesse, pour tout son dévouement à la cause du devenir de son pays natal, le Mali, où elle a été également intronisée Reine.

 Faut-il rappeler qu’elle a offert et inauguré le Mardi 03 janvier 2023, un terrain synthétique à la jeunesse de cette ville située à Lafiabougou avec toutes les commodités dues à un espace sportif digne de ce nom, «je n’ai aucun doute sur l’implication de toutes les parties, pour l’entretien et la pérennisation de ce terrain de football », a-t-elle invité.

LIRE AUSSI :   Prévention et Prise en charge gratuite des fistules obstétricales’’: le troisième projet (2018-2020) en phase de finalisation