Lutte contre le Travail des enfants/Le CNS veut placer la communication au cœur de la lutte

Par Brou François/afriquematin.net avec sercom

(Jeudi 09 mai 2019)-« Quelle stratégie de communication pour la mise en œuvre du Plan d’Action National 2019-2021 ? », tel est le thème que le Comité National de Surveillance des actions de lutte contre la Traite, l’Exploitation et le Travail des Enfants (CNS) veut placer au cœur de la lutte contre le Travail des enfants dans la cacaoculture.

Plus d’une quarantaine de responsables de la communication prennent part à cette rencontre.

Faiseur  d’opinion, il est indéniable que la communication  peut impacter positivement sur la lutte contre ce phénomène. C’est en substance le sens  de l’atelier de la communication sur le Plan d’Action National (PAN) 2019-2021 organisé par le CNS les 09 et 10 mai 2019, au Cabinet de la Première Dame.

 L’objectif de cet atelier  est de renforcer les connaissances de ces derniers sur la problématique du travail des enfants afin qu’ils soient plus réactifs face aux nouveaux défis de la lutte contre le Travail des Enfants.

Yao Patricia Sylvie, Secrétaire Exécutive du CNS,

Les responsables en charge de la communication des structures publiques et privées intervenant dans la lutte contre le travail des enfants auront donc pour objectif de jeter les bases d’une réflexion commune devant aboutir à l’élaboration et à l’opérationnalisation d’une stratégie nationale de communication en matière de lutte contre le travail des enfants.  Yao Patricia Sylvie, Secrétaire Exécutive du CNS, a insisté sur la  nécessaire synergie d’actions de stratégie et d’actions qui découleront de ce séminaire.

« L’observation de l’évolution du combat que mène notre pays et ses partenaires depuis plusieurs décennies contre ce fléau, nous permet de constater que la communication et les médias sont au cœur de la lutte contre le travail des enfants, et alimentent la dynamique des opinions et des positions », a-t-elle expliqué.

 Quatre (04) panels ont permis aux spécialistes de la question de la lutte contre le travail des enfants et de la déforestation de partager leurs expériences avec les séminaristes.

 Plus d’une quarantaine de responsables de la communication venant d’organisations et de Ministères membres du CNS et du Comité Interministériel de lutte contre la Traite, l’Exploitation et le Travail des Enfants (CIM) prennent part à cette rencontre.

 

Comparer

Facebook