ads bas

Lutte contre le chômage/ Les jeunes de la commune Daloa en formation

ads bas

Par Franck Elisé Bouabré, correspondant Daloa, afriquematin.net.

Conscients de l’impact négatif du chômage sur la société, les jeunes de la cité des antilopes s’engagent à lutter efficacement contre ce fléau. En présence des autorités administratives, ces jeunes de Daloa se sont réunis pour réfléchir sur l’épineuse question du chômage.

« Valorisation des compétences territoriales, enjeu et perspectives : cas des jeunes de Daloa ». C’est le thème d’un atelier de formation tenu le mardi 12 juillet 2022, à Daloa. Cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la lutte contre le chômage a vu la participation de plusieurs jeunes venus des quatre coins de la ville de Daloa. Parmi ces jeunes, 50 ont pris l’engagement de se mettre en rang de bataille en vue de pouvoir faire face à ce problème de chômage à travers des partages d’expériences.

Karamoko Beh, initiateur de ce projet a affirmé que les jeunes pourraient endiguer ce problème de chômage en se mettant ensemble. « Nous allons échanger les idées, se former et créer un réseau de collaboration, parce qu’il est nécessaire de faire un véritable bloc pour avancer. Si nous constituons une plateforme, nous allons créer de l’expertise. Cela pourrait constituer une opportunité à notre faveur.  On a besoin des idées idéale pour transformer nos territoires », a-t-il révélé. Et d’ajouter « Si le problème de la formation et de l’emploi est réglé, nos territoires vont rayonner. Notre chère patrie la Côte d’Ivoire aura ainsi une ressource humaine de qualité et ce fléau de la migration irrégulière ne sera qu’ancien souvenir pour nous ».

Beugré Dominique, directeur régional du ministère de la promotion de la jeunesse s’est dit heureux pour l’engagement et la détermination de ces braves jeunes à aider l’état dans sa stratégie de lutte contre le chômage en Côte d’Ivoire. Pour lui, il est important de mettre œuvre les compétences afin de les capitaliser. «  Nous espérons que cette formation va donner une lueur d’espoir aux jeunes de notre commune. Cette initiative j’espère permettra à notre jeunesse de donner dos à l’immigration irrégulière en développant des initiatives locales. Ce projet est une aubaine pour nos jeunes. Parce que cela peut freiner l’insécurité et la délinquance juvénile à Daloa », a indiqué le premier responsable des jeunes. Madame Kambou Hélène, représentante du préfet de la région, a, pour sa part invité les jeunes à prendre contact avec l’agence emploi jeune afin d’obtenir des opportunités.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.