Littérature/Quand l’écrivain Sylvain Takoué consacre un pavé à Drogba Didier

Par Brou François /afriquematin.net avec sercom

Seul écrivain ivoirien à s’être engagé par la publication d’un ouvrage, pour la compagne sportive de Didier Drogba, candidat aux élections de la Fédération ivoirienne de football (FIF), tenues le samedi 23 avril 2022, à Yamoussoukro. Découverte dudit livre.  

 Les lampions se sont éteints, il y a quelques jours, sur les élections à la présidence de la Fédération ivoirienne de Football (FIF), qui ont vu la défaite de Didier Drogba. Un résultat laissant la majorité des Ivoiriens « tristes ». Tant ceux-ci, visiblement, ont souhaité le voir remporter la victoire au soir de ce scrutin.

Cet essai de plus d’une centaine de pages, publié à Abidjan bien avant ces élections, donne des frissons et de l’émotion. A en juger le geste de cette admiratrice

Mais pour cet épisode qui a connu une effervescence dans tout le pays, à la cause de l’ex attaquant de Chelsea FC, l’une des choses qui ne pouvaient pas passer sous cape est bel et bien le livre qu’a écrit le journaliste-écrivain ivoirien Sylvain Takoué et, intitulé : ‘’La FIF en jeu : un jocker appelé Didier Drogba. Plaidoyer pour le foot ivoirien’’.

L’auteur de cet ouvrage, qui est un essai de 224 pages, publié à Abidjan bien avant ces élections, savamment écrit, et dont la lecture nous donne des frissons et de l’émotions, tant les faits narrés nous poussent à réfléchir avec lui-même, faut-il le rappeler, n’est pas à la base, un journaliste sportif. Mais est tout simplement « un libre-penseur, qui a bien voulu usé de son instinct d’écrivain et défenseur des causes nobles pour se prononcer habilement sur un nom, un projet et une cause. »

« C’est un livre qui est venu défendre et présenter Didier Drogba comme celui qu’il faut pour tenir les rênes de la FIF. », s’explique-t-il. Précisant que cet essai « vient pour parler aux Ivoiriens et aux sportifs. Car le choix de Didier Drogba est un choix porté utilitaire, réaliste, futuriste ».

Pour lui, « une telle candidature qui, si elle se concrétisait en une élection consommée en faveur de notre Didier Drogba, à tous, pourrait, et je suis sûr que tous en sont aussi convaincu, conduire notre pays à s’étonner, en premier, de la transformation subliminale de son sport-roi préféré (en l’occurrence, le football), resté à ce jour, un sport quelconque, désuet, fatigué, malade, moribond, mort… » Malheureusement.

Préfacé par Eugène Diomandé, celui-ci soutient que l’auteur, à travers son livre, a rempli une triple mission.

« La première, c’est sa prise de position. Sans fard et sans fioritures, qui est un réel signe d’espoir devant l’horizon brumeux. La deuxième de l’auteur de ce courageux et admirable ouvrage, c’est qu’elle constitue un magnifique témoignage, un acte de générosité et d’amour pour cet immense athlète dont chacun des habitants de notre pays reste, dans une certaine mesure et ce n’est pas peu de le dire, redevable. En raison de tout ce que ce que Didier Drogba a donné pendant sa carrière à la Côte d’Ivoire, par-delà, à l’Afrique et au monde entier. La troisième que réalise ce livre, c’est la mise en facteur de la centralité du rapport intrinsèque de Didier Drogba au football, à la FIF et plus largement à la Côte d’Ivoire qu’il aime passionnément. », a-t-il fait remarquer.

Plusieurs admirateurs se sont procuré cet ouvrage

On comprend aisément en lisant cet autre livre de Sylvain Takoué, que l’écrivain engagé qu’il est et demeure, fait honneur à son statut social et donne vraiment sens à son attribut de citoyen.

En sus, l’auteur ne s’est pas arrêté simplement à la publication de son livre. Mais il s’est aussi impliqué concrètement dans la campagne sportive de Didier Drogba en étant même sur le terrain (lieu de vote à Yamoussoukro) proposer son livre à qui de droit, quoi que loin des urnes.

« Aimons-nous vivants ! Morts, nous ne serions plus rien, rien d’autre que des corps qui pourrissent dans la terre et qui nourrissent généreusement des essaims d’asticots et d’autres bestioles trouvant leur vie festive dans la putréfaction des charognes. Servons ensemble cette cause sportive, qui est celle de notre génération », fait-il entendre.

 « La FIF en jeu : un jocker appelé Didier Drogba. Plaidoyer pour le foot ivoirien », ce livre est encore disponible à Abidjan – et se veut être un ouvrage de combat utilitaire mené, en demeurant dans les bibliothèques du pays et, témoigner du courage d’un libre-penseur ayant volé au secours de son concitoyen, « sportivement ».  

 Natif de Gagnoa, Sylvain Takoué est connu pour ses romans, ces essais et autres écrits flambants, publiés en France, au Canada, qui marquent ses prises de position.