« Kotobi Festival » du Moronou/La première édition a tenu toutes ses promesses.

Les pas de dance ont répondu aux différents rythmes

Par Iris  Fabiola Yaëlle/afriquematin.net

Allumés depuis le vendredi 16 aout 2019, les lampions du grand  rendez-vous culturel du Moronou, le « Kotobi festival », se sont éteints le samedi 17 aout 2019, à l’espace OCPV de la localité du même nom.

Akpo Akpo l’un des cadres de la région a apporté son soutien à cette première édition
La culture du Moronou dans toute sa diversité

Mme le sous-préfet Ollo Léonce, épouse N’zi, qui présidait cette première édition s’est dit honorée et convaincue de la qualité du spectacle. « Je reste persuadée que les prochaines éditions enregistreront beaucoup plus d’engouements au regard de la qualité des prestations des acteurs des différents rythmes. Ne baissez pas les bras, car vous pouvez compter sur mon appui institutionnel », a-t-elle encouragé le promoteur Victorien Angoa, en présence de guides religieux et de chefs traditionnels.

Les guides religieux ont apporté leur soutien spirituel à l’évènement

S’étant aperçue des potentialités culturelles  de la région lors de ce festival, elle retient «qu’il y a encore de l’attachement à ce patrimoine et les jeunes devraient s’y intéresser pour assurer la relève », a-t-elle mis en évidence.

Témoin de l’évènement Akpo Akpo, cadre de la région,  s’est dit émerveillé par ce premier acte qui met en exergue le riche patrimoine culturel du pays Agni. « C’est la première édition et face aux difficultés inhérentes à toute entreprise nouvelle, nous aurons l’opportunité d’apporter notre concours aux prochaines éditions. A cet effet je lance un appel  à toute la jeunesse pour qu’ensemble nous puissions valoriser notre culture », a-t-il promis.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook