Environnement : l’ANAGED rejoint NESTLE pour le recyclage des déchets plastiques.

Par Léon SAKI – Afrique Matin.Net  

M. Thomas Caso, Directeur Général de Nestlé Cluster Atlantique

Œuvrer irréfutablement à la réduction de l’impact environnemental des déchets plastiques en Côte d’Ivoire. C’est le défi que se fixent l’Agence nationale de gestion des déchets (ANAGED) et le groupe agroalimentaire suisse Nestlé, à travers un protocole d’accord intitulé «Tous pour une gestion responsable des plastiques» et signé ce mardi 25 février 2020, au cabinet du Ministère de l’Assainissement et de la Salubrité à Abidjan-plateau. Ce protocole d’accord qui a pour objectif de collecter plusieurs tonnes de déchets plastiques, selon la directrice générale de l’ANAGED, Sarranh Ouattara, porte sur quatre modèles économiques.

Si le premier modèle économique baptisé « Take Back » donnera de collecter 15 tonnes de déchets plastiques à travers une application mobile, le second intitulé « waste collection at the market » lui, permettra de collecter 30 tonnes de cette même matière dans les marchés-cibles. «Plastic waste collectors» est le troisième modèle qui porte sur la collecte de 130 tonnes de déchets plastiques. Et enfin «Recyplast», le dernier vise à ramasser 150 tonnes de déchets non biodégradables par le moyen des box installés dans les quartiers de la commune de Grand-Bassam, a indiqué la Directrice Générale de l’ANAGED.

Le Directeur Général avec à sa gauche Mme. Mame Pane SAKHO, Directrice de la communication institutionnelle, des Affaires Publiques et Réglementaires

La lutte contre les déchets plastiques constitue, depuis bien longtemps, une priorité pour le groupe Nestlé dont la vision en la matière est qu’aucun emballage et plastique ne se retrouve dans les décharges comme déchet. C’est pourquoi, lors de son intervention, Thomas Caso, Directeur Général de Nestlé Cluster Atlantique indiquera que les initiatives de son entreprise ont commencé dans leurs propres ‘’murs’’ avec l’élimination des articles en plastique à usage unique qui ne peuvent être recyclés et la réalisation de l’exploit zéro déchet à la décharge.

« Ces efforts nous ont valu de gagner les Prix d’Excellence de l’entreprise écocitoyenne en 2017 et 2019 », a-t-il révélé.

Pour donner la preuve de son engagement déjà effectif sur le terrain, le Directeur Général de Nestlé a rappelé certains projets allant dans le sens de la collecte et du recyclage des déchets plastiques. Il s’agit des projets menés au niveau des marchés de Treichville et Yopougon, et celui d’avec la commune de Port Bouet qui, selon lui, permettront de « donner une seconde vie à ces plastiques en lieu et place de les retrouver dans l’environnement et qu’ils mettent des centaines d’années à se décomposer ».

C’est pour cette raison, dira-t-il, Nestlé entend pleinement jouer le rôle de leader « en montrant l’exemple pour que d’autres entreprises nous rejoignent pour se mobiliser et trouver des solutions innovantes aux défis environnementaux ».

Mais ce rôle d’émulateur ne saurait être joué pleinement, sans la caution et le soutien du Ministère de l’Assainissement, à travers l’ANAGED, selon Thomas Caso, qui avait ses côtés sa collaboratrice, Mme. Mame Pane SAKHO, Directrice de la communication institutionnelle, des Affaires Publiques et Réglementaires.

Une vue des officiels

A ce propos, Madame Sarranh Ouattara a tenu à rassurer que sa structure s’engage à travailler avec Nestlé Côte d’Ivoire afin d’insuffler une dynamique éco-citoyenne pour impacter des partenaires et recruter d’autres entreprises privées dans la lutte contre l’insalubrité en Côte d’Ivoire.

Présente à cette cérémonie avec une forte délégation, la Ministre de l’Assainissement et de la Salubrité, Anne-désirée OULOTO , a salué l’initiative des deux entreprises et invité particulièrement l’ANAGED à poursuivre sa démarche inclusive et participative afin de permettre à toutes les institutions de la République et les composantes de la société notamment le secteur privé, de contribuer à la mise en œuvre de la politique de gestion durable des déchets du gouvernement.

 « La mise en œuvre de notre politique de gestion des déchets vise en réalité à promouvoir l’économie circulaire et a pour objectif de faire de cette politique une opportunité de création d’emplois et d’activité commerciale en améliorant la collecte, le tri et le recyclage. Je voudrais saisir l’opportunité de cette cérémonie pour lancer un appel pressant aux entreprises notamment du secteur privé, les inviter à s’engager et à emboîter le pas à Nestlé Côte d’Ivoire », a conclu la Ministre.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook