JCR 2019/ Voici le rôle joué par Charles Koffi Diby

Par Brou François -Afriquematin.net avec sercom

Démarrés au mois d’avril 2019, à Washington, les travaux du Comité mixte d’examen des rémunérations des Administrateurs Exécutifs et de leurs suppléants, du Fonds Monétaire International (FMI) et de la Banque Mondiale (JCR 2019) se sont achevés, le 2 juillet 2019, à Singapour. 

Les conclusions de ces travaux tenus, en marge des Assemblées de Printemps ont permis de faire des propositions sur les questions relatives à la disparité des rémunérations ainsi qu’à la révision des rôles et responsabilités des dirigeants de ces deux institutions financières mondiales.

Les recommandations, contenues dans le rapport produit par le JCR 2019, ont été portées à la connaissance des Conseils des Gouverneurs du FMI et de la Banque Mondiale. Lesquelles ont  été approuvées après examen, par les différentes autorités de ces deux institutions.

Aussi, étaient invités sur recommandations de l’ex- Directrice Générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde et  Jim Yong Kim, qui assurait la Présidence de la Banque Mondiale au mois de  janvier 2019, le Ministre Fidjien de l’économie et actuel président des Assemblées annuelles conjointes Banque Mondiale-FMI, Aiyaz Sayed-Khaiyum, l’ivoirien Charles Koffi Diby et le Finlandais Erkki Likkanen, à se prononcer sur l’harmonisation des positions relatives à la parité au sein des deux Institutions financières ainsi que sur le fonctionnement du JCR.

Il convient également de relever que le JCR 2019 a été mis en place, en vue d’harmoniser et de concilier les divergences survenues entre la Banque Mondiale et le FMI, à l’occasion de l’adoption des recommandations et autres conclusions du JCR 2018.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook