ads bas

Inondations à Cocody- Riviera: Ouattara Gnonzié (Pdt du RPP) visite les familles sinistrées

ads bas

Par Jean Levry – Afriquematin.net

Les résidents de la cité Allabra de la Riviera 3 dans la commune de Cocody ont payé un lourd tribut aux inondations survenues récemment à Abidjan. Ouattara Gnonzié, président du Rassemblement pour la paix, le progrès et le partage (RPP) est allé sur les lieux de la catastrophe pour présenter sa compassion aux victimes.

 « Comme le savez, au lendemain de la catastrophe, le RPP a produit une déclaration pour exprimer sa compassion à tous ceux qui ont été victimes et aux familles des morts. Les victimes, ce sont ceux qui, comme ici (Ecole supérieure Amina-ESA, ndlr), ont perdu leur matériel de travail, ou leurs besoins personnels dans leurs résidences. Nous sommes allés dans certaines résidences pour tenter de comprendre ce qui s’est passé parce que ce n’est pas la première fois qu’une pluie de cette importante s’abat sur cette ville. Donc on cherche à comprendre», a déclaré le leader politique face à la presse.

Pour l’ancien directeur général de la RTI, la pluie reste et demeure essentiellement un phénomène naturel. Toutefois, elle ne relève pas du réchauffement climatique. « Dans le cas d’espèce, il y a des mains humaines. Et cela se traduit en 3 facteurs : l’incompétence, la négligence, et la recherche effrénée du gain facile. »

Le président du RPP se félicite de la forte solidarité envers les uns et les autres exprimée par les Ivoiriens dans cette catastrophe. « Je pense que cela constitue pour les hommes politiques une leçon et leur indique le chemin à suivre. Quand je parle des hommes politiques, je parle à la fois de ceux qui gouvernent et de l’opposition. Parce que quand quelqu’un vous exprime sa solidarité, c’est qu’il vous veut du bien. C’est tout à fait différent de la guerre. Les Ivoiriens ont signifié par leur solidarité qu’ils veulent la paix, qu’ils veulent demeurer ensemble. », a-t-il ajouté.

Ses mots de consolation envers le fondateur d’une grande école inondée

Avant de quitter les lieux, il a pu constater l’ampleur des dégâts à l’Ecole supérieure Amina (ESA), succursale du groupe ETEP qui compte 8 Grandes écoles de l’Enseignement supérieur et dont le fondateur Prof. Tiémoko Doumbia. «  Vous voyez que nous nous sommes arrêtés beaucoup plus longtemps ici parce que c’est une grande école qui forme les cadres de demain. Et vous pouvez constater que tout le matériel de travail et pédagogique est hors d’usage. Cet établissement est l’émanation de jeunes cadres ivoiriens qui ont investi dans la formation pour aider les jeunes ivoiriens à être des hommes demain. Tous leurs efforts sont anéantis par la catastrophe. Nous trouvons cela douloureux et c’est pour ça que nous demandons au gouvernement de tout entreprendre pour aider tous ceux qui, dans cette situation, ont tout perdu, que ce soit les étudiants et des opérateurs économiques qui se sont mis à la disposition de leurs frères et de la Côte d’Ivoire. Cela me semble très important », a-t-il plaidé.

Les commentaires sont fermés.