Incendie de Notre-Dame/Des failles de sécurité observées

Plusieurs anomalies retiennent l’attention des enquêteurs, l’origine de l’incendie qui a ravagé le toit et la flèche de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris, le 15 avril 2019 dernier, n’est pas encore établie. Mais, dix jours après le drame, des premiers éléments de l’enquête menée par la brigade criminelle de la police fuitent que « la piste du court-circuit » est aujourd’hui privilégiée.

Parmi les points qui posent problème figurent les ascenseurs des échafaudages et les boîtiers électriques nécessaires aux travaux et la présence de mégots sur les lieux incendiés.

Autre entorse aux règles de sécurité éditées par les architectes des monuments historiques, la présence de fils électriques dans les combles, pour alimenter des cloches, y compris dans la flèche.

Source : france24.com

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Comparer

Facebook