Guinée/Alpha Condé est-il en route pour le Congo-Brazzaville ?

 Des tractations sont en cours sur l’avenir politique de ce pays dans l’ombre, à propos du sort d’Alpha Condé. Il a pu recevoir la visite de la délégation de la Cédéao en fin de semaine dernière, mais pour l’instant, Alpha Condé refuse de passer la main.

La junte militaire lui a soumis une lettre de démission qu’il refuse obstinément de parapher. Le jusqu’auboutisme d’Alpha Condé est tel qu’il aurait, selon une autre source, demandé le vendredi 10 septembre dernier à la mission de la Cédéao que l’organisation sous-régionale le rétablisse dans sa fonction de chef d’État.

Comment parvenir à le convaincre de renoncer ? La question sera sans doute discutée ce demain jeudi 16 septembre lors d’un nouveau sommet de la Cédéao consacré à la Guinée. Les chefs d’État ouest-africains étudieront ce jour-là à Accra le rapport de la mission qui s’est rendu sur place vendredi dernier.

Si les militaires n’ont toujours pas répondu favorablement à cette demande, ces derniers semblent craindre de plus en plus le pouvoir de nuisance de l’ancien président. Or, plusieurs chefs d’État de la région militent pour sa sortie du territoire guinéen, histoire de préserver sa sécurité.

 Alpha Condé pourrait donc quitter le pays à court ou moyen de terme, mais sa destination est toujours en discussion. Parmi les hypothèses évoquées, celle de Brazzaville semble prendre de l’ampleur. Rien d’étonnant à cela : Alpha Condé est resté très proche de Denis Sassou-Nguesso. Côté congolais, on se dit d’ailleurs prêt à l’accueillir.

Source : rfi.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.