Guikahué à Ouattara depuis Yamoussoukro: « Vous êtes forclos pour modifier la constitution »

Le N°2 du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Maurice Kacou Guikahué a, lors du meeting de l’opposition à la place Jean-Paul II de Yamoussoukro, invité le gouvernement ivoirien à surseoir à son projet de modification de la constitution. 

Maurice Kacou Guikahué:

« Vous êtes forclos pour modifier la constitution. Selon les textes de la CEDEAO, aucun pays membre ne doit modifier la constitution 6 mois avant les élections. Le pouvoir confond donc, “début du vote” et “début des élections”. Les élections en Côte d’Ivoire commencent le 31 juillet. Le jour du vote, c’est le 31 Octobre. Donc selon les textes de la CEDEAO, le dernier délais pour une modification de la constitution, c’était le 31 Janvier. Dans la définition, les élections commencent dès l’affichage de la liste électorale. Selon notre code électoral, l’affichage des listes doit se faire 3 mois avant le jour du vote, pour que les électeurs puissent faire des réclamations. En conséquence, le 31 juillet est la date de l’affichage de la liste électorale, donc le début des élections. Le pouvoir confond cela. M. OUATTARA est donc forclos pour modifier la constitution. Nous allons saisir la justice internationale car nous avons le droit avec nous. Certains ne croyaient pas lorsque nous avons saisi la cour d’Arusha. Aujourd’hui vous voyez les résultats. Nous allons saisir la justice, et nous aurons raison »

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook