Grossesses en milieu scolaire/ La plupart commence pendant les grandes vacances

Par Haidmond Kaunan/Afriquematin.net

Le phénomène de grossesses Indé sirées chez les filles adolescentes en tenues scolaires qui est convenu d’appeler<< Grossesses en milieu scolaire>> se constate généralement à la fin du premier trimestre de l’année scolaire. Cependant ce qui échappe souvent à la raison des parents c’est que tout commence pendant les vacances ,faute de suivie..

La cause de l’amplification du  phénomène de grossesses en milieu scolaire e pourrait être le sous-développement et de la précarité des ménages. Et la conséquence, c’est l’abandon des études par les jeunes filles, l’abandon de l’enfant qui est né de cette relation, l’avortement ou l’infanticide dans le pire des cas.

On a toujours pointé un doigt accusateur sur les enseignants or ” la poutre ” se trouve dans nos yeux. En effet ce sont les garçons mineurs  qui profitent du trop plein de liberté des parents pour engrosser ces fillettes. Les chiffres à notre disposition montrent que les parents sont à 57% responsables de ce drame social. Pendant l’année scolaire, l’État, les ONG, les institutions religieuses sensibilisent les filles sur les conséquences des grossesses précoces mais pendant les vacances chaque parent ne devrait pas  attendre que la société éduque sa fille à sa place. Malheureusement c’est ce qui nous est donné de constater. Pères et mères de ces fillettes sont préoccupés par autre chose. Les tenues vestimentaires de ces enfants laissent vraiment à désirer au point qu’on est souvent tenté de se demander si ces filles ne vivent pas avec leurs géniteurs. Vivement que chaque parent songe à jeter un coup d’œil sur les  sorties et entrées de sa progéniture. Qu’on l’on arrête d’assimiler les grandes vacances scolaires à un libertinage.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook