Grand-Bassam/Des écoliers initiés à la peinture et au basket  par une association franco-marocaine

Par Demoyé Kouassi, Afriquematin.net

La ville de Grand-Bassam (30 km au sud d’Abidjan, la capitale ivoirienne) a abrité du 10 au 17 novembre 2022, une semaine d’activité sportive et artistique. Et cela, à l’initiative de l’association CESAM, une association franco-marocaine qui fait la promotion du Basket 3×3 et de l’art, en prélude aux Jeux olympiques de Paris 2024.

Dans le déroulement de ce programme, la journée du mercredi 16 novembre 2022 a été à la fois studieuse et ludique pour les élèves de l’école primaire de Moossou, un village-quartier de la ville historique de Grand-Bassam, classée patrimoine mondiale de l’Unesco. Ces enfants ont eu le privilège de participer à un atelier de peinture piloté par la talentueuse artiste marocaine Fatna Chanane. Plus d’une trentaine d’élèves ont ainsi pu toucher, pour la première fois,  au pinceau et ont laissé exprimer leur créativité tout en apprenant les fondamentaux de la peinture.

« En ma qualité de présidente d’honneur de l’association CESAM, j’ai été sollicitée pour être la marraine d’un projet qui fait la promotion des jeux olympiques de Paris 2024. Je suis donc venue en Côte d’Ivoire pour ce projet qui allie le sport et l’art, notamment le développement du Basket 3×3 et la promotion de l’art. Parce que l’art plastique, c’est une clé du savoir, de la réussite », a indiqué Fatna Chanane concernant le sens de sa participation à cette activité.

Au terme de cet atelier de peinture, trois (3) enfants ont été primés pour la beauté et l’originalité de leur tableau.

« Nous sommes heureux de l’opportunité offerte aux enfants de s’évader, de toucher à la peinture, d’imaginer et de créer. Ils ont tout de suite adhéré, ils ont commencé à créer et on a détecté des talents », s’est félicité l’artiste.

De la peinture… et aussi du sport  pour mieux apprendre !

Avant cette journée dédiée à la peinture, les enfants ont eu droit, les jours précédents, à une mini-école de Basket parrainée par Mohamed Marrakchi, président de l’Association CESAM en partenariat avec la Ligue régionale de Basketball du Sud-Comoé et la ville de Grand-Bassam.

Ce franco-marocain, spécialiste en ingénierie sportive, a indiqué que depuis un certain temps, dans le cadre des activités de son association, il essaie de promouvoir le Basket 3×3 (le basket qui se pratique avec 3 joueurs dans chaque camp, Ndlr) dans cinq (5) zones en Afrique. Parce que, pour lui, « c’est un sport qui peut développer à la fois le volet sportif, pédagogique, ainsi que la responsabilité sociale et le partenariat».

C’est pourquoi, en plus du financement à l’équipement d’un terrain de Basket au sein de l’école primaire de Moossou 1 et 2, terrain autour duquel l’artiste Fatna Chanane a réalisé une belle fresque, Mohamed Marrakchi a animé  une conférence pour expliquer aux autorités locales l’intérêt du Basket 3×3 dans le développement du Basketball.

Pour montrer l’exemple, un tournoi de jeunes venus de plusieurs villes de la région du Sud-Comoé a permis à ceux-ci de faire montre de leur talent de basketteurs.  A cela s’ajoute une formation des arbitres et organisateurs du Basket 3×3 et un don de 24 ballons de Basketball, toujours en référence aux J.O de Paris 2024.

Cette d’activité, ont fait savoir les organisateurs, est une caravane qui a déjà fait plusieurs étapes en France, au Maroc, à Ziguinchor (Sénégal) et à Conakry (Guinée).

«Nous remercions nos amis de l’association CESAM pour le terrain et les ballons offerts ainsi que toutes les formations qui ont été dispensées. (…) Nous allons parcourir chaque ville de notre région pour inciter les partenaires et les autorités locales à l’organisation du sport en général et du Basket en particulier. C’est dans ce cadre que nous sommes allés avec l’association CESAM à Ayamé où nous avons rencontré le maire qui a pris l’engagement d’organiser un tournoi de basket régional pendant les congés de Noël  », a confié Youhou Omer, secrétaire général de la Ligue régionale de Basketball du Sud-Comoé.