Gabon: une lycéenne braque puis fait assassiner son petit-ami pour son argent

Leona Cyrielle Moussavou Bissielou, n’a que 20 ans mais elle déjà une grande âme de criminelle notoire sans pitié.

Celle qui a tout planifié pour l’assassinat de son mari

On en sait désormais un peu plus sur le meurtre de Lilian Antoine Ndong Allogho, ce trentenaire retrouvé mort à son domicile le 20 mars dernier à Akanda, le corps criblé de 54 coups de couteaux.

Ce crime odieux serait parti de banales photos envoyées sur Facebook par la concubine de la victime pour frimer. « Tout a commencé au mois d’octobre 2018. Alors que Lilian venait de toucher sur ses affaires, une somme de deux millions de francs, je me suis amusée dans la chambre à me filmer avec cet argent », explique Leona Cyrielle, élève en 1ère.

« J’ai envoyé les photos sur Facebook. Mon grand frère Zlatan ayant vu ces photos, m’a demandé la provenance de cet argent et je lui ai tout expliqué. C’est alors qu’il m’a proposé de monter un coup, qui consisterait à braquer mon petit ami, avec l’aide de deux amis, Roly Matoutou et Vasseur Ngoye Missono. Et que par la suite, on pourrait tous se partager l’argent. J’ai tout de suite accepté le deal et monter le coup. En demandant à Lilian de sortir avec tout son argent, lors de notre virée », a relaté la criminelle.

Et de poursuivre : « Vers deux heures du matin, au moment de rentrer, j’ai donné notre position aux garçons, en leur indiquant de nous attendre à quelques mètres de notre domicile, avant de passer à l’acte ». Seulement, quelques mois la victime apprend que son infortune avait été organisé et planifié par sa belle Leona Cyrielle menaçant de mettre un terme à leur relation.

C’est à cet instant que le quatuor de braqueurs décident de faire taire leur victime en organisant le 20 mars, le meurtre effroyable de Lilian. Leona Cyrielle invita à nouveau ses complices à leur domicile.”Lorsqu’ils sont arrivés chez moi le matin, je leur ai demandé de se cacher dans la chambre pour attendre le retour de mon petit ami. Et dès qu’il est arrivé vers 10 heures, il s’est directement dirigé dans notre chambre. C’est là qu’ils l’ont attrapé et attaché solidement, avant de le jeter sur le lit”, a-t-elle expliqué à la police.

Le supplice de Lilian avec ses bourreaux durera près d’une heure. « Pendant qu’ils le poignardaient dans la chambre, moi j’étais au salon. Je ne venais que pour leur apporter un nouveau couteau lorsqu’un se cassait ou se pliait. Mon petit ami a été poignardé avec les 5 couteaux sur tout le corps, avant de mourir”.
Tout ne s’arrête pas là, car la leonna dans sa cruauté démesurée, ira chercher la fille de son copain à l’école comme si de rien n’était, une fois à la maison elle demandera à la petite d’aller appeler son papa dans la chambre pour le dîner, et c’est la que la petite découvrira le corps se son papa sauvagement poignardé.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook