ads bas

Frais annexes d’inscription dans les lycées et collèges/ L’Unesci se prononce

ads bas

 Par Bernard N’dri-correspondant permanent/afriquematin.net

La salle de conférence de la mairie  a servi de cadre au  président de l’Union nationale estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Unesci),  Cissé Djakaridja  pour entretenir  l’auditoire composé d’étudiants et d’élèves. Au cours de cette rencontre  tenue le mardi 19 septembre 2017 dernier,  il a condamné avec fermeté la procédure de revendication de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci) , concernant  les frais annexes d’inscription dans les Lycées et collèges.

Rappelant que la politique du président Alassane Ouattara est de faire de l’école  gratuite  une réalité, il a également invité le gouvernement ivoirien à avoir une oreille attentive aux revendications des différents syndicats d’étudiants, en  insistant « qu’il faut trouver un consensus à ce problème afin d’apaiser les dépenses des  parents », a-t-il plaidé. Il a salué le gouvernement ivoirien avec à sa tête le premier ministre,  Amadou Gon Coulibaly d’avoir réaménagé les cités universitaires ivoiriennes. Et d’inviter les différents acteurs à faciliter l’attribution de ces chambres aux étudiants en mettant les structures estudiantines aux mêmes pieds d’égalité.

Avant de demander à la structure en charge de la gestion de ces chambres,  le Crou, d’apaiser le prix des chambres universitaires afin de permettre d’alléger les dépenses des étudiants.

Il a par la suite, exhorté  les grandes écoles aux respects des frais d’inscription des nouveaux bacheliers qui a été fixé à 40 000 FCFA,  « il faut que ce prix qui a été décidé par le ministère soit respecté par ces grandes écoles», a-t-il martelé.

Par ailleurs,  révélant que  l’image de  l’étudiant ivoirien  est très détériorée,  le président Cissé Djakaridja  dit  apporter des éléments  rectificatifs  afin que l’école se porte mieux. 

 

     

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.