Football: L’avenir de la Ligue des Champions se précise.

La révolution de la Ligue des Champions, c’est pour bientôt visiblement ! Alors que nous sommes encore actuellement en plein dans la compétition, avec des quarts de finale qui se joueront dans quelques jours à peine et qui permettront peut-être à Lionel Messi et Cristiano Ronaldo de s’affronter en finale en cas de victoire de leurs deux équipes, l’UEFA a déjà le regard tourné vers 2024. Et oui, comme toute compétition qui existe depuis très longtemps et qui a fait trembler et exulté des générations de footballeurs au fil des saisons, la Ligue des Champions est vouée à évoluer. Cela fait plusieurs mois que des rumeurs circulaient à ce sujet. Ces derniers jours, fin du suspense, des éléments concrets viennent donner une idée de ce que à quoi la nouvelle compétition pourrait ressembler.

la Ligue des Champions
La Ligue des Champions, une compétition qui fascine

L’histoire de la Ligue des Champions

Si la Ligue des Champions s’impose aujourd’hui comme un but ultime pour les joueurs en club, en donnant l’impression aux vainqueurs de la compétition de n’être ni plus ni moins que les rois d’Europe voire du monde, c’est tout simplement parce que ce championnat européen de prestige a été un succès dès sa création, en 1955. En regroupant les meilleures équipes des championnats européens de football, cette compétition, au départ appelée Coupe des Clubs Champions, avait tout bon dès le départ pour engager et enthousiasmer tout le monde, des footballeurs eux-mêmes au public, en passant par les médias. D’ailleurs, cela mérite d’être souligné, l’idée d’une coupe d’Europe interclubs est dans un premier temps née dans l’esprit de journalistes parisiens, Jacques de Ryswick et Jacques Ferran. C’est ce dernier qui lancé la première compétition du genre avec le quotidien sportif L’Equipe, avant que la FIFA et l’UEFA n’entrent dans la danse.

En près de 65 ans d’existence, la compétition a sacré pas moins de 22 équipes différentes de 11 pays différents, dont le Real Madrid pas moins de 13 fois et l’AC Milan 7 fois au total. Au départ, peu d’équipes et peu de pays ont pris part à la Coupe des Clubs Champions, avec des matches qui se déroulaient simplement en match aller-retour. C’est finalement en 1992 que la compétition a connu une première grande évolution, en intégrant une phase de poule et en prenant alors le nom de Ligue des Champions. Un fonctionnement qui a parfaitement fonctionné ces vingt-sept dernières années mais qui s’apprête désormais à changer.

Ce qui devrait changer d’ici 2024

Depuis plusieurs années déjà, l’UEFA, l’organisme qui gère la Ligue des Champions, s’est mis en tête de changer le format de la Ligue des Champions. Et, depuis quelques mois, il est enfin décidé à passer à l’action. En ce sens, une réunion a été organisée le 19 mars dernier entre l’UEFA et l’EAC, l’Association Européenne des Clubs, pour proposer une nouvelle formule. Pour le moment, rien n’est acté. Les transformations mentionnées ci-dessous sont donc à prendre au conditionnel. Mais elles donnent une idée globale de ce qui attend les clubs à l’horizon 2024.

Dans un premier temps, au lieu de s’affronter dans 8 poules composées de 4 équipes pour le premier tour de la compétition, la Ligue des Champions nouvelle formule tablera plutôt sur une phase de groupe composée de 4 poules de 8 équipes. Selon ce fonctionnement, les quatre premiers de chaque groupe gagneront leur ticket pour les huitièmes de finale. Et, par ailleurs, les six premiers de chaque groupe seront normalement qualifiés pour la Ligue des champions qui se jouera l’année suivante. Enfin, le calendrier de la compétition évolue aussi : au lieu de se jouer en milieu de semaine comme c’est le cas actuellement, les matches de la compétition devraient désormais prendre place le samedi et le dimanche, pour attirer toujours plus de spectateurs. Ce sont alors les matches de ligue nationale qui se joueront en milieu de semaine.

la Ligue des Champions
Le Real Madrid, champion hors norme de la Ligue des Champions

Quelles conséquences pour les clubs ?

De manière générale, il faut le dire, le nouveau fonctionnement de la Ligue des Champions, s’il se confirme, risque de ne pas faciliter la présence d’outsiders dans la compétition, comme l’est par exemple actuellement Tottenham, qui jouera son quart de finale contre Manchester City dans quelques jours. En effet, avec les poules de 8 équipes et la qualification automatique des six premiers de la poule pour la saison suivante, cela signifie qu’il ne restera alors que huit places de libre pour accéder à la Ligue des champions chaque année.

Des places qui, selon les premières informations disponibles à ce sujet, pourraient être réparties de deux façons différentes : quatre places pourraient être attribuées aux quatre demi-finalistes de la Ligue Europa tandis que les quatre dernières seraient offertes à des équipes venant de championnats « mineurs » (Portugal, Russie, Pays-Bas, etc.), qui sont effectivement globalement moins représentés dans le casting initial et qui mériteraient de l’être davantage. Dans ce contexte, des invités surprise ayant fini en haut du classement de première ligue anglaise, française, espagnole ou encore italienne ne pourront donc plus se faufiler en Ligue des Champions, qui deviendra une ligue de plus en plus fermée. Une bonne saison en championnat ne suffira plus pour pouvoir se frotter aux ténors de l’Europe !

Cela étant dit, en contrepartie, cette nouvelle Ligue des Champions promet plus de belles rencontres entre des équipes de prestige dès le premier tour de la compétition, avec des groupes au sein desquels la pression et la compétition seront bien présents dès le départ. Or, n’est-ce pas ce que tout le monde veut voir dans ce genre de compétition ? Puisque la Ligue des Champions entend regrouper la Crème de la Crème des championnats européens, autant offrir du grand spectacle dès départ. Tout le monde en sera ravi, joueurs comme public… Mais aussi et surtout les diffuseurs et les annonceurs.

Aussi, on peut penser que dans ce contexte de championnat réservé (pour de vrai) aux géants européens, la Ligue Europea, qui peine encore à trouver réellement sa place auprès du public, pourra peut-être finalement s’imposer comme étant la nouvelle compétition de choix pour les clubs européens de grande envergure pas assez bons pour la Ligue des Champions. D’autant plus qu’un bon parcours dans cette compétition sera la clé pour nourrir de plus grande ambitions, grâce aux quatre places réservées aux demi-finalistes. En faisant de l’Europa League un tremplin pour la Ligue des Champions, l’UEFA pourrait bien avoir trouvé la solution pour créer deux belles compétitions d’envergure, chacune à leur échelle… Et chacune avec leur public !

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook