Environnement/Découvrez les araignées à éviter

Les arachnides possèdent deux crochets appelés chélicères qui sont parfois reliés à une substance venimeuse plus ou moins dangereuse. Voici les douze (12) araignées qu’il vaut mieux éviter de croiser car leur morsure n’est pas très agréable. Cette espèce possède huit pattes, de nombreux yeux et des poils sur tout le corps et  sa présence est indésirable pour bon nombre d’entre nous. La plupart du temps les araignées construisent des toiles en soie très adhésive qui permettent d’attraper facilement des proies, ou se cachent dans des terriers.

La Ségestrie florentine
La Ségestrie florentine

Les araignées sont des petits animaux appartenant à la famille des arachnides. Mis à part quelques exceptions, leurs morsures sont toutes venimeuses, sauf si elles piquent à vide, c’est-à-dire qu’elle n’injecte pas de substance lors d’une attaque.

Si elles chassent des insectes ou des rongeurs, elles évitent la présence de l’Homme et c’est tant mieux pour nous ! Pour commencer, voici la Ségestrie florentine, une espèce européenne qui laisse des marques rougeâtres sur la peau.

L’araignée jaune (Cheiracanthium mildei)
L’araignée jaune

Cette araignée est très présente dans les habitations au Canada. Cette espèce est de couleur jaune d’où son nom, et son abdomen peut changer de couleur selon sa nourriture. Contrairement à ses cousines, elle ne tisse pas de toile mais chasse la nuit: elle mord ses proies.

Comme elle aime les espaces sombres et assez étroits, elle se réfugie parfois entre les couvertures d’un lit ce qui explique les rougeurs que les canadiens peuvent avoir au réveil. Ele n’est pas dangereuse mais sa morsure laisse quelques traces sur la peau, cause des démangeaisons et des brûlures.

L’araignée Goliath
L’araignée Goliath

L’araignée Goliath est la plus grande espèce de mygale découverte à ce jour avec 30 cm d’envergure, pour un poids de 140 grammes. Son habitat naturel est en Amérique du Sud (Brésil, Venezuela…).

Son venin est neurotoxique, c’est-à-dire qu’il est capable d’empoisonner le système nerveux. Même si ce dernier est peu actif sur les humains, il provoque néanmoins de grandes douleurs à cause de la taille des crochets. Cette araignée se nourrit d’insectes, de petits mammifères et même de serpents.

Araignée loup chinoise (Lycosidae)
Araignée loup chinoise

Cette espèce ne tisse généralement pas de toile et se réfugie dans des terriers, notamment en Chine. Elle chasse à la nuit tombée de gros insectes, des petits mammifères et même des oiseaux. Les femelles transportent leurs petits sur leur dos.

Cette araignée peut être dangereuse pour l’Homme notamment car elle crée des névroses au niveau de la morsure. Elle peut détruire les cellules, les globules rouges et provoquer une hémorragie ou des infections graves.

L’Araignée chameau (Solifugae)
Araignée chameau

Ce genre d’arachnides se retrouvent sur tous les continents du monde exceptés en Antarctique et en Australie. Les solifuges sont aussi appelées “scorpion du vent” ou “araignée du soleil”.

Cette espèce semble avoir plus de huit pattes, mais la paire de devant est en fait des sortes d’antennes qui ont un rôle sensoriel. Elles seraient capables de sauter à plus de 10 cm de haut afin de s’accrocher aux chameaux pour leur arracher un bout de viande. Légende ou réalité ?

L’Araignée des sables (Sicarius)
L’araignée des sables

Ce spécimen vit dans les régions désertiques, notamment en Afrique. Il est appelé “araignée des sables à six yeux” à cause de ses caractéristiques physiques et de son agilité pour la chasse.

Cette arachnide est très rapide pour attraper une proie. Elle peut être dangereuse pour l’Homme car son venin est très toxique: il serait capable de produire des lésions de 2,5 cm de diamètre.

  La veuve noire d’Europe ou Malmignatte
La veuve noire

Comme son nom l’indique, elle est présente la plupart du temps en Europe, surtout autour du bassin méditerranéen. Les veuves noires sont des araignées dangereuses car leur venin attaque le système nerveux. Elles sont cependant très reconnaissables avec leur couleur noire et tachetée de points de couleur vive sur leur dos (13 généralement) qui peuvent être de différentes couleurs: orange, rouge ou jaune

 L’araignée Atrax Robustus
L’araignée Atrax Robustus

C’est une mygale très célèbre et dangereuse en Australie. Comme on peut le voir dans cette vidéo, elle peut se terrer n’importe où dans une maison. Il faut faire attention à ne pas se faire mordre car son venin est très toxique: un antidote doit être délivré rapidement sous peine de décès.

 

 
 L’araignée violoniste ou recluse brune (Loxoceles reclusa)
L’araignée violoniste ou recluse brune (Loxoceles reclusa)

Cette araignée se rencontre plus principalement aux Etats-Unis. Les morsures de cette espèce sont très douloureuses: le venin détruit artères et vaisseaux et provoque des vomissements. Les victimes peuvent mourir d’une défaillance circulatoire ou d’une insuffisance rénale.

 

 

L’araignée banane (Phoneutria)

Son nom est très évocateur puisqu’on la retrouve dans les plantations de bananes. C’est une espèce exotique qui fait de nombreuses victimes, notamment les travailleurs dans les champs au Brésil.

L’araignée banane

Son venin contient deux toxines particulièrement dangereuses: perte sévère du contrôle musculaire et asphyxie. Par des réactions chimiques elle entraîne une forte et douloureuse érection chez les hommes pouvant durer des heures, mais on ne vous conseille pas d’essayer…

 

Source : vivredemain.fr     

Facebook