Dominique Ouattara, un bel exemple de valorisation de la culture africaine

Par Léon SAKI – Afrique Matin.Net

Le Pagne fait partie des ressources culturelles par lesquelles s’identifie l’africain(e) en matière de vestimentaire. S’il est défini comme un morceau de textile ou d’étoffe qui sert de vêtement, de couverture ou d’usage divers, le pagne est un langage ou un média pour véhiculer un message précis en Afrique.

Par exemple “Dans les familles polygames, on reconnaît tôt le matin chez quelle femme le mari a passé la nuit à travers le pagne que ce dernier a noué à la taille. Celui-ci, appelé ” talè ” en langue fon, devra être le même que celui porté par la femme. Pour la femme, s’assurer que les pagnes soient identiques et donc remarquables à tous, c’est signifier qu’elle est la préférée de leur mari” indique Modeste Alima dans “Le pagne en Afrique, entre esthétique et moyen de communication”. Chez les Krou, les Akan, les Mandé et les Gour, le pagne est le mode d’expression par excellence pour traduire au mieux un fait culturel. La première Dame de Côte d’Ivoire, Madame Dominique Ouattara, Européenne de civilisation mais africaine dans l’âme se remarque par son goût prononcé pour le pagne africain, preuve tangible de son attachement à la culture africaine. Partout dans le monde où elle se rend, comme une étoile qui illumine le soir-obscur, elle brille par ses modèles africains et fait jaillir toute la richesse du textile africain. Le président de la fédération des artisans de Côte d’ivoire, M. Tonian Amalaman Léon n’avait pas tord de la présenter comme le modèle achevé de la promotion de l’artisanat ivoirien. Pendant que nombre d’africains(es) semblent de plus en plus s’éloigner de ce symbole de l’esthétique africaine, cette dame qui  a les moyens de s’offrir toutes les gammes de vêtements modernes ne respire qu’en africaine. Bel exemple de sensibilisation à saluer.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook