Développement local : Les mutuelles de développement du département de Béoumi disent ‘’OUI’’ à Abonouan.

Par Nadège KONDO, www.afriquematin.net

« Mutualiser toutes les forces vives du département de Béoumi par le canal des mutuelles de développement à Abidjan ». Tel est l’objectif que poursuit Martial Mé, Directeur Départemental de Campagne (Ddc) de Béoumi du candidat au Conseil Régional du Gbêkê, Jean Kouassi Abonouan.

Cette rencontre qui a vu la participation d’une soixantaine de mutuelles de développement du département de Béoumi et celle de Nanan Jacques Yobouet Kouadio, chef centrale du peuple Kôdê résident à Abidjan et sa notabilité s’est déroulée dans un climat de convivence. C’était le mercredi 26 septembre 2018 à la salle d’exposition de la bibliothèque nationale d’Abidjan Plateau.

A l’entame de cette cérémonie, Martial Mé a présenté le bilan du Président du Conseil Régional sortant, candidat à sa propre succession aux élections régionales du 13 octobre prochain. « Le président Jean Kouassi Abonouan a réalisé des projets de développement depuis son accession au Conseil Régional.  Il s’agit entre autres de la construction des écoles, des marchés, de l’équipement des centres de santé communautaire, l’offre d’une ambulance à l’hôpital général de Béoumi. Il a également mis en place une micro finance dénommée Mutas qui octroi des microcrédits allant de 300 mille à 1 million 500 de francs cfa pour la réalisation des projets des jeunes et des femmes », a énuméré le Ddc. Poursuivant, Martial Mé a précisé que beaucoup reste à faire, mais les cinq autres avenirs, le président Jean Kouassi Abonouan promet travailler de concert avec les mutuelles de développement de chaque village du département de Béoumi.

Dr Noel Kouadio, président de la mutuelle de Golikro (village situé à 15 kilomètres de Béoumi), a au nom de ses pairs a soutenu la démarche du candidat. « Deux acteurs principaux contribuent au développement des villages. Il y a d’une part les mutuelles de développement à Abidjan et les forces vives qui sont au village. Le président Abonouan a bien compris cela. Il y a des insatisfactions dont il a pris bonne note. C’est pourquoi, il nous associe aujourd’hui pour mener ensemble les actions avenirs. Il y a un adage qui dit, il n’est jamais trop tard pour mieux faire. Nous l’acceptons pour qu’ensemble main dans la main, le développement soit une réalité à Béoumi », a- t-il fait savoir.

Les commentaires sont fermés.