Dépêche du lundi 29 juillet 2019

  

Par Nadège Kondo/afriquematin.net

BTS/Plus de cinquante mille candidats au front

Les épreuves du Bts ont débuté ce lundi par les séances  écrites.  Cet examen de l’enseignement supérieur se déroule dans 115 centres de composition à Abidjan et à l’intérieur du pays.  Faut-il rappeler que ce sont plus de cinquante-six mille candidats inscrits pour la session de 2019 qui l’affrontent.

Selon les statistiques, cette session 2019 du BTS compte 39 547 candidats pour les filières tertiaires et 16 911 candidats pour les filières industrielles. Ces épreuves écrites du BTS 2019 qui se déroulent dans 95 centres à Abidjan contre 20 à l’intérieur du pays s’achèveront le 03 août prochain, quand les résultats sont attendus le 31 août 2019.

Notons qu’en 2018, quelque 44 380 candidats ont pris part aux épreuves de cet examen qui a enregistré un taux de réussite de 57% contre 70,51% en 2017.

Lutte contre les hépatites/L’Algérie fait un important don de médicaments   

L’ambassadeur de la République sœur d’Algérie, Son excellence Bouguetaia Mohamed Abdelaziz, a remis, le dimanche dernier, à Dabou, dans l’enceinte de la mairie, au ministre ivoirien de la santé, Dr Aka Aouélé Eugène un lot de médicaments pour 50 malades de l’hépatite C ayant les génotypes 1, 4, 5 et 6.

Ce don qui intervient dans le cadre de la célébration de 9 ème édition de la journée mondiale de lutte contre les hépatites est l’occasion, selon le diplomate algérien, de renforcer la coopération entre les deux Etats notamment dans le secteur de la santé et précisément dans la lutte contre les hépatites.

 …………………………………………………………………………………………

 Afrique

Afrique de l’Ouest/ Le président indien en visite inédite  

Depuis quatre ans, New Delhi a multiplié les initiatives dans ce sens, avec entre autres le méga sommet Inde-Afrique, qui a rassemblé en 2015 un très grand nombre de chefs d’État africains dans la capitale indienne.

Les Indiens avaient alors promis une plus grande coopération universitaire, l’attribution de 50 000 bourses pour l’accueil d’étudiants africains en Inde et l’accroissement du réseau de cours à distance établi depuis 2009.

New Delhi a également prévu de renforcer sa présence politique sur le continent, et annoncé alors l’ouverture de 18 nouvelles ambassades, dont 7 en Afrique de l’Ouest. L’une de celles récemment ouvertes se trouve justement en Guinée, le dernier pays où se rendra le président indien.

Soudan/Une manifestation d’étudiants fait cinq morts  

 Nouvelle journée de violences au Soudan. Dans la ville d’El Obeid, dans le centre du pays, une manifestation d’étudiants a été réprimée à balles réelles. Selon le Comité de médecins soudanais, au moins cinq personnes, dont plusieurs jeunes, ont été tuées et plusieurs autres blessées. Selon plusieurs sources, la marche devait relier des revendications socio-économiques pour protester contre des pénuries de pain, d’électricité, d’eau dans cette ville du centre du pays, qui a régulièrement suivi les actions du soulèvement soudanais depuis décembre.

Alors que la manifestation était en cours, les forces de sécurité auraient commencé à réprimer. D’abord à coup de gaz lacrymogène, puis à balles réelles. Selon le Comité central des médecins, on compte pour l’instant cinq morts, de nombreux blessés, parfois dans un état grave et opérés d’urgence à l’hôpital.

Nigeria/Boko Haram attaque dans le Nord-Est

Voilà dix ans maintenant que la secte islamiste Boko Haram sévit dans le nord-est du Nigeria tuant au moins 27 000 personnes et provoquant le déplacement de près de 2,8 millions de personnes. De nouvelles violences du groupe terroriste ont été signalées, samedi 27 juillet, dans l’État de Borno. Dans la localité de Nganzai, dans le Nord-Est du pays, au moins 65 personnes sont mortes suite à une attaque menée par de présumés jihadistes de Boko Haram.

Les faits se sont produits, samedi, en milieu de matinée, lorsque trois motos débarquent dans le village de Nganzai, situé à une soixantaine de kilomètres au nord de Maiduguri, capitale régionale de l’État de Borno. À bord de leurs motos, les assaillants sont armés de kalachnikov. Ils tirent sur un groupe de personnes qui rentraient tout juste de funérailles organisées dans un village voisin.

Abuja/Un mouvement islamique interdit de manifestation

 La Haute cour fédérale de Justice a ouvert la voie aux autorités nigérianes pour qu’elles puissent considérer l’organisation chiite dirigée par le Cheikh Ibrahim El Zakzaky comme une organisation terroriste. Ce lundi 29 juillet, le leader du mouvement islamique du Nigeria doit comparaitre ainsi que son épouse devant une cour spéciale de l’Etat de Kaduna.

Cheikh Ibrahim El Zakzaky est en détention depuis décembre 2015 et ses partisans n’ont cessé de réclamer sa libération. Tout au long de ce week-end, beaucoup de réactions ont fait suite à l’interdiction prononcée vendredi à l’encontre du Mouvement islamique du Nigeria et de ses membres.

La présidence du Nigeria a réagi officiellement dimanche soir. Selon le communiqué de presse publié sur un réseau social, l’interdiction prononcée par la Haute cour fédérale de Justice ne visait pas l’ensemble des chiites, mais uniquement le Mouvement islamique du Nigeria.

Niger/Crise ouverte au sein du parti de l’opposition Lumana Fa

Au Niger, le parti de l’opposant Hama Amadou, en exil, vit une turbulence politique. Le nouveau président par intérim, confirmé par la justice, est à son tour contesté par le bureau politique du parti. Ce dimanche 28 juillet, lors d’un point de presse du nouveau président, des militants du parti venus empêcher la conférence ont été dispersés par la police.

La crise a atteint son paroxysme, ce dimanche après-midi, lorsque les députés du parti Lumana Fa ont apporté leur soutien à leur leader Hama Amadou déchu. Quelques heures auparavant, des militants ont tenté d’empêcher une conférence de presse du président intérimaire Noma Oumarou.

…………………………………………………………………………………………

Europe

Russie/L’opposant Alexeï Navalny victime d’un possible empoisonnement

L’opposant numéro un au Kremlin Alexeï Navalny a été hospitalisé dimanche 28 juillet depuis sa cellule de prison, vraisemblablement victime d’un « agent toxique », a estimé lundi son médecin personnel. Il a été renvoyé directement en prison, alors que son médecin a estimé qu’il n’était « pas totalement rétabli ».

L’ophtalmologue Anastasya Vassilyeva a finalement été autorisée à examiner Alexei Navalny. C’est elle qui avait traité l’opposant, en 2017, lorsqu’il avait été brûlé à l’œil, victime d’une attaque au colorant antiseptique. Olga Mikhaïlova, l’avocate d’Alexeï Navalny, qui est venue le voir à l’hôpital ce lundi matin, estime qu’il a été empoisonné.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook