ads bas

Décès/Voici de quoi est mort le ministre Guy Alain Gauze

ads bas

Par Iris Fabiola Yaëlle/afriquematin.net

La mort est l’état irréversible d’un organisme biologique ayant cessé de vivre selon les scientifiques. Cet état se caractérise par une rupture définitive dans la cohérence des processus vitaux  notamment la nutrition, la respiration de l’organisme considéré.

 Chez l’être humain, le fait que le cœur puisse arrêter de battre pendant un moment avant d’être réanimé pose la question de la limite, ou de la transition entre vie et mort. Face à cette question, l’on considère la mort comme « la disparition irréversible de l’activité cérébrale mise en évidence par la perte des réflexes du tronc cérébral » : elle adopte ainsi une définition de la mort en tant que mort cérébrale, par distinction avec un simple arrêt cardiorespiratoire, état qualifié de « mort clinique ».

Ainsi tous s’accorde sur cet état de fait, mais malheureusement en Afrique, l’on traduit une mort par de l’imaginaire, sans toutefois prendre soin de comprendre les causes de la disparition du défunt. Nous en avons pour preuve le décès subit du ministre Guy Alain Gauze la semaine dernière qui suscite des commentaires de tous ordre.

D’aucun attribue cette mort à la Covid-19, il en est rien de tout cela, car un message délivré  à l’attention du ministre par le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique dont nous détenons copie référencée, indique bel et bien que « votre prélèvement du 25 Jan est négatif au COVID-19. Merci de toujours respecter les mesures barrières pour votre protection et celle de votre entourage ».

Une source crédible proche de la famille, nous apprend que le président de l’ONG G.AG, dont les actions contribuent à la lutte contre la pauvreté en zone rurale par la promotion de l’agriculture durable, a été victime d’un arrêt cardiaque. Merci désormais de respecter la mémoire de ce grand homme.

Les commentaires sont fermés.