Décès/ N’tokré Yaba Jean a tiré sa révérence

Le deuil ne peut pas être géré collectivement, chacun le vit à sa façon et à son rythme. Le décès du jeune frère N’tokré Yaba Jean, dont la disparition le 1er janvier 2023 a bouleversé plus d’une personne. L’ancien directeur de publication du site afriquematin.net Léon Saki rend hommage au disparu.

 2023, alors que tout le peuple du globe s’apprête à te célébrer, toi, tu nous donnes à te pleurer.

Alors que tout le peuple du globe méditait des vœux de bonheur, toi tu nous donnes à vivre des soupirs de douleur.

2023, que nous annonces-tu, encore une année de tristesse et de chagrin ?

Nous avons cru, dans un élan d’espoir puéril, que tu venais nous consoler des peines perdurées ;

Nous croyions que ta venue nous soulagerait des cruautés de tes pairs écoulés.

2023, qui es-tu, toi qui emportes, dès ton arrivée, un si grand talent ?

2023, qui es-tu, toi qui t’annonces par la douleur, la douleur de nos cœurs ensanglantés.

N’Tokré Yaba Jean, ce jeune homme à la tête bien pleine et créatrice de valeurs, était l’un des meilleurs infographes d’afriquematin.net. Il s’en est allé le 1er janvier 2023. Je suis effondré et mon âme saigne de douleur.

Fils, repose en PAIX.

Ton ex-Patron, ton Papa Léon Saki.

 

LIRE AUSSI :   Côte d’Ivoire / Election municipale à Abobo. Le »QG » de Koné Thefour transformé en clinique.