ads bas

Daloa: le président d’une coopérative dénonce le phénomène des acheteurs véreux

ads bas

Par Bernard N’dri-correspondant permanent/afriquematin.net

Animant une conférence de presse le mardi 19 septembre dernier, le PCG de la société coopérative agricole Ecam, Koné Balamine a dénoncé le phénomène des acheteurs véreux qui se font passer pour des PCA des coopératives agricoles pour arnaquer d’autres coopératives. « Notre coopérative  ne doit rien aux producteurs. Bien au contraire , c’est ECAM qui est victime  d’une escroquerie et d’abus de confiance de la part des acheteurs véreux qui se font passer pour des PCA de coopérative agricole » , a-t-il clarifié.

Rappelant  quelques  désagréments subits du fait de   la crise pour le bon déroulement de la campagne précédente, il notera que sa structure  a subi quelques dégâts,  « mais ils  ont été très vite maîtrisés». Il a néanmoins  indiqué : « que sur les 5 000 tonnes mobilisées,  plus de ont été  écoulé   de tout son volume. Seulement, 115 tonnes ont été invendues », soutient-il

Faisant le bilan à mi-parcours de la société, il fait savoir qu’elle a ouvert ses portes, en 2014,  avec 850 planteurs,  « après 3 ans d’existence , nous sommes passés de 850 planteurs à plus de 3 600 planteurs certifiés et ordinaires avec un chiffre d’affaires de plus d’un (1 ) milliard de FCFA de 2014 à plus de six (6 ) milliards de Cfa, en 2017 ».

Selon lui, durant ses trois (3) ans d’existence, son entreprise  a travaillé pour l’amélioration des conditions de vie et de travail de ses planteurs. D’où l’organisation de la journée du planteur en 2016 à Brakaguhé. Il indiquera par ailleurs  que la bancarisation du monde paysan est une réalité  au sein de sa société.

Enfin, saluant le travail abattu par l’ensemble de ses collaborateurs, il a invité les candidats à l’immigration à renoncer à leur projet mortuaire

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.