DAHI NESTOR : « La JFPI a continué d’exister malgré l’oppression du pouvoir Ouattara ».

Camille Okou, stagiaire, AFRIQUEMATIN.NET

Ce samedi 27 octobre 2018  a été une journée spéciale pour le front populaire ivoirien dont  la jeunesse a tenu sa première assemblée générale extraordinaire de l’année au domicile du président Gbagbo à la riviera golf.

 Cette assemblée générale s’inscrit dans le cadre de la mobilisation des militants du parti notamment la jeunesse du FPI (JFPI) pour la reconquête du pouvoir d’Etat en 2020 avec Laurent Gbagbo, car pour les militants la libération de leur leader est une chose certaine. A cet effet, plusieurs secrétaires généraux et délégués issus de différentes structures et fédérations du front populaire ivoirien ont effectué un déplacement massif pour marquer leur présence à l’assemblée. Ce sont entre autres,des représentants de structures universitaires de la JFPI et des fédérations FPI telles que l’UNAPCI(Union National des Agoras et Parlements de Cote d’Ivoire),le PANEL, et la fédération des femmes au cœur vaillant de Laurent Gbagbo , tous venus de diverses régions, localités  et   communes du pays. Nestor Dahi, secrétaire national de la jeunesse du front populaire ivoirien a au cours de cette assemblée, félicité la JFPI qui selon lui a abattu un travail honorable dans la relève du parti après la crise postélectorale. « Après les évènements de 2011, toutes les structures de jeunesse du parti ont disparu, seule la JFPI à continuer d’exister malgré l’oppression du pouvoir actuel. Certains d’entre nous ici ont connu la prison d’autres ont connu l’exil et continuent de souffrir sous ce pouvoir oppressif. Mais nous sommes restés fidèles au FPI. C’est grâce à la JFPI que  le front populaire ivoirien  se tient debout aujourd’hui .Cela montre la vitalité de cette jeunesse qui mérite d’être encouragée » s’est exprimé Dahi Nestor  avant d’appeler ses compatriotes au travail. « Je vous exhorte chers camarades, à travailler d’avantage afin de mener à bout ce combat noble dans lequel nous sommes engagés. Nous devons travailler plus que jamais pour la victoire du président Laurent Gbagbo en 2020 .Enfin, le dernier point souligné par le secrétaire national de la JFPI  est l’unité au sein du parti. Pour lui, tous les militants du parti quel que soit leurs tendances doivent surpasser les divergences et oppositions en vue d’instaurer la cohésion et la solidarité « car c’est ensemble dans l’unité que nous pourrons faire porter du fruit à notre combat comme nous le demande le président Gbagbo depuis la Haye. C’est pour cela qu’il a demandé à Aboudramane Sangaré de responsabiliser la jeunesse après le congrès de Moossou » a ajouté le secrétaire national.  Faut-il préciser que c’est la  toute première assemblée générale extraordinaire pour  la jeunesse de ce parti politique pour l’année 2018. Ce fut  l’occasion pour les orateurs d’informer les membres du parti du prochain congrès ordinaire de la dite section du FPI qui se tiendra les 21 et 22 décembre 2018 à Moossou, ville natale de Simonne Gbagbo, l’épouse du président du FPI.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Comparer

Facebook