Culture : Le prof Barthélémy Kotchy inhumé, à Akouguié

Le professeur de Lettres Barthélémy Kotchy-N’Guessan, décédé le 19 janvier dernier, à la Polyclinique Sainte Anne-Marie(Pisam) d’Abidjan-Cocody, a été porté en terre, le samedi 27 avril dans son village natal, à Akouguié dans le département d’Agboville.

Une séparation douloureuse, qui a vu une grande mobilisation des élus et cadres, de toutes les couches sociales de la région de l’Agnéby-Tiassa, avec à leur tête le ministre de la culture et de la francophonie, Maurice Kouakou Bandama. Ainsi que, de certains de ses paires de l’Académie des Sciences, des Arts, des Cultures d’Afrique et des Diasporas africaines (ASCAD), venus lui dire au revoir pour le voyage de non-retour. L’académicien et homme politique part, après 85 ans d’existence bien riche en actions. Car, il a, à son actif des milliers de cadres et d’étudiants formés sur des valeurs de justice et de fraternité.

Le Prof. Barthélémy Kotchy-N’Guessan, faut-il le rappeler, a entamé sa carrière universitaire dans les années 60, à la faculté des Lettres, arts et sciences humaines (FLASH) de l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody.

Tizié TO Bi

Correspondant à Agboville

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook