CPI/”Terminator” risque 30 ans de prison

Le milicien congolaisd’origine rwandaise aurait néanmoins encaissé un choc, selon son avocat, Me Stéphane Bourgon, qui a bien l’intention de faire appel de ce verdict. Les juges n’ont rien concédé à la défense, validant plus d’une quinzaine de chefs d’accusation avancés par le procureur. Ces derniers reconnaissent une responsabilité totale de l’ancien commandant dans les meurtres, les attaques, les pillages, la conscription forcée d’enfants dans la guerre, le viol de fillettes enrôlées de force.

Lors des quatre années de procès, l’accusé  avait assuré avoir protégé les civils dans sa bataille pour l’Ituri, fief des guerres qu’il conduit depuis ses 17 ans. En attendant l’appel de la défense, il reste encore à plaider sur la peine qui sera prononcée dans les prochaines semaines. Pour la violence de ses faits de guerre, l’inculpé risque jusqu’à 30 ans de prison, car il  a été reconnu coupable par la CPI de crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Âgé de 45 ans, aujourd’hui, «Terminator» a joué un rôle déterminant,-dans les atrocités commises en 2002 et 2003 dans cette région au sous-sol très riche.

Source : rfi.fr (N.B : le titre est de la rédaction d’afriquematin.net)

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Comparer

Facebook