Covid-19/Un laboratoire pharmaceutique annonce que sa trouvaille est « efficace à 90 %

Le géant pharmaceutique américain et son partenaire allemand BioNTech sont les premiers à présenter des résultats positifs pour un essai clinique à grande échelle d’un vaccin contre le nouveau coronavirus.

Une bonne nouvelle qui pourrait changer la donne sur le front du Covid-19 : un vaccin développé par Pfizer et BioNtech apporte une preuve d’efficacité à « 90 % », selon une annonce, lundi 9 novembre, de ces groupes pharmaceutiques. Mais cet espoir reste à confirmer.

Albert Bourla, le président-directeur général de cette firme a dans un communiqué, déclaré qu’après le début de la pire pandémie en plus d’un siècle, « nous pensons que cette étape représente un pas en avant significatif pour le monde dans notre bataille contre le Covid-19 ».

Selon lemonde.fr, ces résultats proviennent de la première analyse intermédiaire d’un essai de phase 3 à grande échelle, la dernière avant une demande d’homologation. L’essai de phase 3 du nouveau vaccin, BNT162b2, a débuté vers la fin du mois de juillet aux Etats-Unis, puis en Allemagne, et s’est appuyé sur 43 538 participants à ce jour, dont 90 % ont reçu la deuxième dose de ce candidat vaccin le 8 novembre.

Lors de l’essai clinique, 94 participants ont développé le Covid-19, ce qui a permis d’examiner combien d’entre eux avaient reçu le vaccin et non le placebo, a expliqué Pfizer. Le groupe pharmaceutique n’a pas précisé combien de personnes malades avaient reçu le vaccin. Néanmoins, une efficacité de plus de 90 % implique que pas plus de huit des 94 personnes ayant contracté le Covid-19 ont reçu le vaccin. Ce dernier a été administré en deux fois à environ trois semaines d’intervalle.

Le taux d’efficacité est bien supérieur à celui de 50 % exigé par la Food and Drug Administration (FDA), l’autorité de santé américaine, pour un vaccin contre le coronavirus.

Pour confirmer ce taux d’efficacité, le laboratoire a annoncé qu’il allait poursuivre l’essai jusqu’à ce que 164 cas de Covid-19 soient dénombrés parmi les participants. Etant donné la récente flambée des taux d’infection aux Etats-Unis, ce nombre pourrait être atteint début décembre, a précisé Bill Gruber, un des responsables scientifiques de Pfizer.

 L’Organisation mondiale de la santé (OMS), a noté que dix essais cliniques de vaccins sont actuellement en phase 3 dans le monde, dont ceux de la biotech américaine Moderna, de plusieurs laboratoires étatiques chinois et du britannique AstraZeneca, en collaboration avec l’université d’Oxford. Pfizer et BioNTech sont les premiers à rendre publics des résultats intermédiaires de ces essais.

 Faut-il rappeler qu’aucun vaccin n’a encore reçu d’approbation pour une distribution commerciale à grande échelle. Mais les autorités chinoises ont donné leur feu vert à une utilisation d’urgence pour certains de ces vaccins.

Source: lemonde.fr avec AFP

Facebook