Covid-19/Des faits interpellent et suscitent des interrogations

Par Prof. Séraphin Prao*

C’est avec consternation que le mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » a appris l’auto-confinement du Président de la République suivi de celui du ministre de la défense après avoir été, tous les deux, en contact avec une personne diagnostiquée positive à la covid-19. Pour le mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire », ces faits interpellent tout en suscitant des interrogations.

L’on se demande, en effet, comment le dispositif de vigilance mis en place par le ministère de la santé et de l’hygiène publique n’a pas pu détecter à temps ce cas au point de mettre en danger la vie des personnes concernées et de milliers d’autres ? Comment expliquer cette légèreté des autorités compétentes qui semblent n’avoir tiré aucune leçon du malheureux incident qui a provoqué la contamination et la mort du premier ministre Gon Coulibaly l’année dernière ?

Les Ivoiriens s’interrogent et, avec eux, le mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire », surtout que le variant delta extrêmement contagieux sévit présentement dans le monde et se rapproche dangereusement de nos frontières ouest-africaines. Avec ce nouveau variant, on voit des vaccinés tout comme des non-vaccinés mourir de la covid-19.

L’on peut être aussi un cas contact même après avoir reçu ses deux doses de vaccin, donc malade et contagieux sans le savoir. A ce jour, il est connu qu’il n’existe aucun remède probant pour lutter efficacement contre la propagation de cette maladie, le vaccin n’empêchant que le développement de ses formes graves.

Pour éviter que ne survienne en Côte d’Ivoire une nouvelle vague de contaminations à la covid-19 non maîtrisées et aux conséquences désastreuses pour les populations et l’économie du pays, le mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » demande instamment au gouvernement de réactiver son plan d’urgence et de mettre en place un dispositif de contrôles aux entrées et sorties des grandes agglomérations ainsi qu’aux frontières et à l’aéroport international de Port-Bouët, voie d’entrée principale connue de la maladie à ce jour en Côte d’Ivoire.

                                                                                                                                                                    *Président du mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire »

Les commentaires sont fermés.