Coup d’État en Guinée/Un opérateur culturel donne son point de vue

Par Justin Kassy/afriquematin.net    

 Opérateur culturel de renommée internationale résidant au Canada, Tidiane Soumah s’est exprimé le lundi 04 octobre dernier sur le coup d’Etat intervenu en Guinée le 5 septembre 2021.

 Dans ses propos liminaires sur le coup de force intervenu en Guinée, Tidiane Soumah a dit qu’il n’y a pas eu en fait de coup d’État ce 5 septembre 2021. Pour lui, « le bon Dieu est venu juste reprendre ce qu’il a donné. En comparant les coups d’État en Guinée, je dirais que le coup du 5 septembre a été le coup le plus osé, le plus risqué et le plus exceptionnel que la Guinée puisse avoir. Donc c’est Dieu qui est venu à 2 heures du matin, il a fini à 8 heures. Les hommes qui ont fait ça, ils ont pris un gros risque. On doit les féliciter et les remercier », note-t-il.

Se rappelant le jour où il a exprimé son opposition à un troisième mandat, il a affirmé qu’il était sûr ce jour, qu’Alpha Condé «ne pouvait plus faire plus d’un an au pouvoir. J’ai dit à Kiridi Bangoura dans son bureau, mon ami, tu as fait la Sociologie comme moi. Je pense que c’est un faux pas d’aller vers le troisième mandat. Je lui ai dit qu’ils auraient négocié ça à Ouagadougou. Vous auriez pu dire, le premier gagnant de l’élection présidentielle au retour, peut avoir le droit de faire un troisième mandat. Ça aurait été cautionné et accepté », fait remarquer Tidiane Soumah.

Le numéro « un » de la promotion culturelle en Guinée dit n’avoir aucun sentiment pour les anciens dignitaires du pays.  Parce que, estime-t-il, « qu’ils sont passés à côté. Toutes les personnes qui n’ont pas cru pour l’opposition du troisième mandat, aujourd’hui le peuple a prouvé cela, à travers des manifestations de joie dans les rues de la capitale guinéenne. Preuve que la population guinéenne n’en voulait pas ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.