Côte d’Ivoire/ Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique: une affaire de détournement au menu.

 

La Rédaction

Raymonde Goudou Coffi, actuel ministre ivoirien de la santé et de l’hygiène publique, a-t-elle détourné plus de 3 milliards de fcfa destinés au paiement d’ex-agents déflatés relevant de son département où tout simplement est-elle victime d’une cabale?
Grave accusation portée contre la protégée de Bédié par le syndicaliste Hubert Kpansai, qui signe et persiste sans fioriture: « l’argent a été volé ». « L’argent a été volé et les ex-déflatés abandonnés ».
Quelque temps après, la ministre, au moyen d’une déclaration presque passée inaperçue, se défendait d’être victime d’une <cabale>, fomentée par des <usurpateurs>. Il s’agit d’un démenti apporté par Le directeur de cabinet du ministère de la Santé, Kouadio Raoul, et le directeur administratif et financier, Touré Kaffouba.

L’affaire fait en ce moment grand bruit à abidjan. mais paradoxe assourdissant, la fonctionnaire n’a toujours pas porté plainte contre les <usurpateurs>, qu’elles semble certainement connaître…curieusement, le gouvernement, employeur de la concernée, demeure sourd et muet, au détriment des accusateurs

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.