Coopération Sino-ivoirienne/ Beijing accueille le Président Charles Koffi Diby et sa une délégation

Par Brou François/afriquematin.net

A l’invitation de son homologue chinois, le Président du Conseil économique et social, environnemental et culturel, Charles Koffi Diby, effectue depuis quelques jours une visite de travail et d’amitié en République Populaire de Chine.

 Le premier responsable  de cette institution  qui conduisait une délégation composée de cinq(5) membres a été reçu  au palais de la Conférence Consultative Politique du Peuple Chinois. La première journée de son séjour a été ponctuée par une  rencontre avec le Président du CES chinois et les membres de son bureau. Celle-ci  a constitué le point de départ des échanges relatifs au renforcement de la coopération sino-ivoirienne déjà si exemplaire. Le partage des expériences et de bonnes pratiques entre deux institutions, dont la mission est d’accompagner les gouvernements respectifs dans l’élaboration et la mise en œuvre de politiques à caractères économique, social, environnemental et culturel.

Le Président Charles Koffi Diby s’est particulièrement réjoui de l’appui du gouvernement chinois au développement de la Côte d’Ivoire, à travers divers projets réalisés, notamment  dans les domaines des infrastructures et de l’énergie. Il a également traduit la satisfaction du programme d’octroi de bourses d’études à plus de 700 jeunes Ivoiriens, inscrits dans les Universités chinoises. Enfin, le Président Diby a transmis à son homologue un document relatif à l’état des lieux des projets contenus dans les accords signés entre les deux pays, et qui appellent des diligences particulières en vue d’accélérer ou d’améliorer leur exécution.

Pour sa part, le Président du Conseil économique et social de la Chine, DU Qinglin a réitéré la volonté du gouvernement chinois de tenir ses engagements, principalement ceux contenus dans les résolutions du forum Sino-Africain de décembre 2015 à Johannesburg, en Afrique du Sud. Il a observé que la Côte d’Ivoire qui entretient des relations saines et fructueuses avec son pays, demeure l’un de ses partenaires les plus importants dans la sous-région. Les deux modèles économiques  étant complémentaires, le premier responsable du Conseil économique chinois a indiqué que la coopération entre les deux pays demeure prometteuse car le gouvernement de la République Populaire de Chine reste fidèle à ses engagements et est déterminé à poursuivre son appui au développement de la Côte d’Ivoire.

Bien avant ces importantes étapes, la délégation ivoirienne a été reçue à la résidence Diaoyutai, par  le Président du Bureau exécutif du Centre des échanges culturels internationaux de Chine, Long Yuxiang, qui est  également membre de cette institution chinoise.

L’occasion a été pour le président du Conseil économique, social, environnemental et culturel  ivoirien,  de présenter son Institution – en soulignant l’extension de son champ de compétences dans la prise en compte des préoccupations d’ordre environnemental et culturel. Les deux dirigeants se sont accordés sur la nécessité d’une plateforme d’échanges et de collaboration entre leurs organes, en vue d’intégrer les valeurs culturelles dans la définition des axes de développement respectifs de la Chine et de la Côte d’Ivoire.

A cet égard, un programme de visites de sites culturels et historiques chinois, a été proposé à la délégation ivoirienne qui découvrira certains des pans de la riche tradition chinoise que sont entre autres, la grande muraille de Chine à Badaling, le Musée du Palais interdit de Beijing, le musée d’Histoire du Shaanxi, et le musée des guerriers en terre cuite à Xi’an dans l’Ouest du pays.

La journée du  mardi 23 mai 2017 a été pour la délégation ivoirienne de se rendre  au siège de la Société Powerchina, un important groupe dont les secteurs d’activités sont  l’énergie, les infrastructures routières et ferroviaires ainsi que les travaux publics et le bâtiment.  Au terme de  la séance de travail qui a suivi, le Président Diby a fait un  rappel historique de la présence du Groupe Chinois en Côte d’Ivoire depuis 2007.Soulignant la dimension environnementale des travaux du Cesec, il  a soulevé la problématique du développement des énergies renouvelables en s’interrogeant sur les potentiels  investissements chinois en la matière.

En réponse, le Vice-président exécutif du département des affaires à l’étranger, Chen Guanfu s’est dit disposé à consolider le partenariat avec le gouvernement ivoirien, au regard des énergies vertes. Ainsi, des études pourront être menées, à l’effet d’identifier les meilleures options de production d’énergies renouvelables qui demandent toutefois de lourds investissements financiers.

Les responsables de groupe ont indiqué que la distribution centralisée à grande échelle implique un tour de table de partenaires financiers multilatéraux. Aussi une alternative serait de favoriser d’abord les micro-unités de production d’énergies photo-voltaïques ou éoliennes, au bénéfice des zones rurales, en vue d’accélérer le programme d’accès à l’électricité de proximité pour les villages de 500 habitants ou plus.  Faut-il rappeler que c’est cette  structure qui a piloté la réalisation du projet de Centrale Hydro-électrique de Soubré.

Au lendemain de cette visite, ce sont les locaux de l’Académie des sciences agricoles de Chine d’accueillir la délégation ivoirienne. Cette  journée du mercredi a été mise à profit pour s’imprégner des richesses ambitieuses  que regorge ce temple du savoir. Il a pour particularité d’émettre des avis sur les programmes nationaux de développement agricole, de rédiger des rapports sur les principales questions agricoles de la Chine, d’émettre également des recommandations quant à la stratégie à moyen et long terme, sur les objectifs agricoles et enfin d’encourager la coopération et les échanges en matière agricole. L’étape de  l’Institut des sciences et technologies agroalimentaires a été l’autre   rendez-vous qui a permis aux membres de  la délégation de vivre les performances en techniques de transformation des matières premières agricoles, pour la consommation de produits finis, en respectant naturellement les normes et standards internationaux en matières diététique et environnementale.

Rappelons que ce séjour  en terre chinoise, fait suite  à la  récente mission effectuée par le Ministre chinois des affaires Etrangères en Côte d’Ivoire, illustrant la qualité de la coopération entre les gouvernements chinois et ivoirien. Entamé le lundi 22 mai dernier, la mission du Président Charles Koffi Diby et sa délégation prend fin ce samedi 27 mai 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.