Côte d’Ivoire/ Messe d’action de grâce de l’ex première dame à la cathédrale Saint Paul du Plateau : Madame Gbagbo crée l’émeute.  

Par Fatime Souamée – Afrique Matin.Net 

« Mme Simone Ehivet Gbagbo a le plaisir de vous inviter à la messe d’actions de grâce qu’elle demande en reconnaissance de tous les bienfaits de l’Eternel, le samedi 22 septembre 2018 à 12h30, à la Cathédrale Saint Paul du Plateau ».

C’est par ce communiqué signé de Corentin Akpa, Chef de cabinet de l’ex-première dame, que les populations ont fait le déplacement au Plateau centre des affaires de la Côte d’Ivoire ce samedi 22 septembre, à la cathédrale Saint Paul.

C’est une marée humaine que l’on a pu découvrir au plateau ce samedi. Des accolades, des acclamations, des chants de louange à Dieu. « Dieu est merveilleux », lance dame Adèle Kouassi, surprise de retrouver sa tante Hortense Kouadio, en ce samedi dans cette foule où il est difficile de se parler. Et c’est à haute voix, qu’elle veut savoir comment sa tante qui réside à Abobo à pu avoir l’information : « Ahi tantie, mais tu as eu l’information comment » ? Dans ce brouhaha indescriptible, elle tente de répondre : « C’est par oui… c’est par face que j’ai reçu le message, il fallait que je sois là. Dieu merci », se contente-t-elle de répondre en glorifiant Dieu. Comme dame Hortense Kouadio, c’est à travers les réseaux sociaux, de bouche à oreille ou par les publications des « sms » que les ivoiriens ont pu avoir le communiqué de cette action de grâce demandée par l’ex-première dame Simone Gbagbo. Et comme un seul homme, les populations ont voulu témoigné de leur présence à cette messe d’actions de grâce.

LIRE AUSSI :   Assemblée nationale /Amadou Soumahoro reprend son poste de président

Comme prévu, l’ex-première dame a dit merci à Dieu d’avoir touché le cœur des autorités qui lui ont ouvert les portes des prisons. Et cela après sept années. Dans son homélie, l’Abbé Raoul l’officiant du jour dira : « nous sommes venus rendre grâce à Dieu pour ce qu’il a fait dans nos vies, à toutes et à tous et surtout à Mme Simone Gbagbo. Rendre grâce a Dieu est un acte de symbole d’humilité de notre foi. Elle traduit notre reconnaissance à tout ce que Dieu fait. Que Dieu bénisse la Côte d’Ivoire pour ce qu’il a commencé à faire au travers de vous et pour tout ce qu’il fera au travers de  tous ceux ou toutes celles qui sont encore en prison ou en exil. Que cette messe d’actions de grâce soit le signe de l’unité pour tous les enfants de ce pays ».

La messe a pris fin à 14h 30 ce samedi. Et c’est avec des chants de joie que les fideles chrétiens, sont rentrés chez eux, chacun se félicitant pour ce que Dieu a fait pour Mme Simone Ehivet Gbagbo et pour la Côte d’Ivoire.

Rappelons que c’est le 6 août dernier, que le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, lors de son adresse à la nation a amnistié 800 prisonniers politiques. Parmi eux, Mme Simone Ehivet Gbgbo.

assaltine@yahoo.fr