Coronavirus/Les douleurs au niveau des parties génitales de l’homme sont-elles liées à la pandémie ?

Un trentenaire a vu ses testicules gonfler quinze jours après avoir été testé positif au Covid-19. Une équipe de médecins américains a signalé le cas d’un patient atteint du Covid-19 qui, en plus des symptômes connus de la maladie, a présenté des douleurs au niveau des parties génitales.

Dans un rapport publié récemment par plusieurs spécialistes d’un institut de San Antonio (Texas) – ces derniers  ont, en effet rapporté dans une  revue médicale américaine spécialisée- que les testicules d’un homme de plus d’une trentaine d’années ont anormalement enflé, quinze jours après que le trentenaire a été testé positif.

Les chercheurs ont souligné dans leur rapport  que «le sperme chez les hommes infectés par le SARS-CoV-2 démontre une altération de la qualité des spermatocytes, ayant potentiellement un impact futur sur la fertilité masculine», et d’ajouter que «les complications thrombotiques du SARS-CoV-2 peuvent également affecter le système génito-urinaire».

Au mois de  juin dernier, des chercheurs avaient en effet révélé,- qu’un patient français de plus de soixante ans avait été victime de priapisme, une érection persistante de plus de 4 heures de temps, en dépit de l’absence de stimulation sexuelle.

Les médecins ayant rédigé ce rapport recommandent ainsi aux hommes d’être attentifs à la moindre douleur génitale, c’est la dégradation de la qualité des spermatozoïdes qui a permis aux médecins d’affirmer que ce gonflement douloureux était lié au coronavirus.

Source : cnews.fr avec afriquematin.net

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook