Coopération/Le Mali terrorise-t-il la France ?

En marge de la clôture de la saison Africa 2020 à l’Élysée, le président français Emmanuel Macron s’est exprimé jeudi soir pour la première fois au micro -sur les déclarations du Premier ministre malien à la tribune de l’ONU où il a évoqué « l’abandon » de la France. Le chef de l’État français les juge « inacceptables ».

Le président français a qualifié jeudi 30 septembre de « honte » les accusations d’« abandon » du Mali par la France proférées par le Premier ministre malien de transition Choguel Maïga à la tribune de l’Onu. Emmanuel Macron s’est dit « choqué » par ces propos.

Très remonté, Emmanuel Macron, n’a pas mâché ses mots et a affirmé qu’il n’attendait « rien » du gouvernement malien, avant d’ajouter qu’il devait respecter ses engagements qui est d’organiser des élections au mois de février et d’arrêter de mettre en prison les dirigeants politiques. Tels sont les cris de colère prononcés à l’endroit du gouvernement malien.

Source:  rfi.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.