Document sans nom
AfriqueMatin TV Ivoire Dimanche La relève Dimanche Soir Guerres Info

Conférence eLearning Africa/ “changer les talents en compétences et les compétences en réussite”: la Côte d’Ivoire à l’honneur!

Contribution pour la cause commune – Afrique Matin.Net 

 

La fondatrice de eLearning Africa Rebecca Stromeyer

Le continent africain s’apprête à vivre une période de profondes mutations grâce au lancement d’un projet de création d’une zone commune de libre-échange, lui permettant d’augmenter sa présence sur le marché global et en matière d’innovation technologique, tous secteurs confondus. C’est pourquoi cette année, eLearning Africa abordera des questions particulièrement cruciales.

Comment rendre nos entreprises attractives pour les investisseurs ? Comment attirer les capital-risqueurs sur nos entrepreneurs et les employeurs sur nos travailleurs ?

Comment maintenir une croissance pérenne et favoriser le changement ?

Comment accompagner la jeunesse le mieux possible pour lui permettre de transformer ses talents en compétences et ses compétences en réussite professionnelle ?

Comment protéger et adapter les savoirs traditionnels en Afrique afin de préparer l’avenir ?

Afin d’apporter des réponses à ces problématiques et de répondre à bien d’autres interrogations, de nombreux spécialistes venus d’Afrique et du monde entier se réuniront à Abidjan, capitale de la Côte d’Ivoire, du 23 au 25 octobre pour assister à la conférence eLearning Africa, évènement panafricain annuel majeur qui s’est élevé au rang de première conférence et exposition du continent sur l’edTech.

Ndri Therese Assie-Lumumba, présidente du Conseil Mondial des Sociétés d’Éducation Comparée

Seront présents, des conférenciers de marque tels que la Professeure Ndri Therese Assie-Lumumba, présidente du Conseil Mondial des Sociétés d’Éducation Comparée qui occupe également la chaire universitaire de l’Éducation Africaine et de la Diaspora à l’université de Cornell ; M. Efosa Ojomo, l’auteur, chercheur et spécialiste en développement économique, actuellement chercheur principal de l’Institut Clayton Christensen pour l’Innovation de Rupture ; et enfin, M. Jef Staes, référence mondiale en matière de processus d’apprentissage et d’organisations innovantes, dont les idées et les connaissances s’appuient sur son expérience de plus de 25 ans en tant que directeur de formation et responsable de la formation en entreprise.

M. Efosa Ojomo, l’auteur, chercheur et spécialiste en développement économique

La fondatrice et organisatrice de eLearning Africa Rebecca Stromeyer a annoncé aujourd’hui :

« Cette année, la conférence eLearning adoptera une approche très concrète. Nous étudierons la manière d’exploiter au maximum les talents africains et de mener ces compétences vers la réussite. A l’issue de notre appel à contributions, les résultats ont été fructueux et les

propositions qui nous ont été soumises se sont avérées très intéressantes. Celles-ci sont actuellement en train d’être étudiées et le programme complet sera ensuite publié sur le site www.elearning-africa.com. Des spécialistes mondialement reconnus seront présents à la conférence aux côtés d’investisseurs, d’entrepreneurs et de dirigeants politiques. Cette rencontre offrira de formidables opportunités de débats sur le rôle de l’éducation, de la formation et de la technologie afin de doter les Africains des compétences nécessaires à leur réussite future. »

Albert Nsengiyumva, Secrétaire exécutif de l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA), a déclaré :

« Il est capital pour l’avenir du continent africain de nous assurer que notre peuple dispose des compétences indispensables pour être compétitif. Les changements vont s’accélérer de plus en plus. Si nous souhaitons réaliser la vision 2063 de l’Union africaine avec l’idée d’un « continent transformé », nous devons dès à présent mettre en place les systèmes, les structures et les solutions nécessaires à ce changement. Il est également impératif d’étudier soigneusement les attentes des investisseurs envers la population active en Afrique et de réfléchir aux moyens de rendre le marché du travail africain attractif pour les employeurs potentiels. Les discussions que mèneront cette année les ministres et les investisseurs lors de la conférence porteront en grande partie sur la planification de l’avenir. ».

Albert Nsengiyumva, Secrétaire exécutif de l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA)

Une Table Ronde Ministérielle, autour de laquelle se réuniront des ministres de l’Education, de la Technologie et de la Communication venus de toute l’Afrique, se tiendra lors de la journée inaugurale de la conférence. Leurs discussions se concentreront sur l’importance de l’apprentissage, la formation, l’acquisition de compétences, ainsi que sur tout investissement permettant aux Africains d’entreprendre le plus de projets

possible pour mener l’Afrique au marché commun de libre-échange. eLearning Africa s’accompagne toujours d’une exposition internationale présentant produits, services, solutions et formations. Les organisateurs anticipent déjà que l’exposition de cette année sera la plus grande jamais organisée depuis la création de cet évènement et que des entreprises et organisations du monde entier y prendront part.

« Cette exposition envoie un message positif car elle montre l’intérêt dont témoignent les investisseurs à l’égard de l’Afrique », a ajouté Rebecca Stromeyer.  « J’ai vu l’exposition grandir et, cette année, il y a sans aucun doute une effervescence particulière autour des opportunités qu’offre le secteur edTech en Afrique. Il s’agit d’un marché en pérenne croissance, qui pourrait être en train de devenir le plus important au monde et auquel participeront certains des plus grands noms de l’éducation et de la technologie dans le monde. »

Il faut noter que eLearning Africa est le principal événement consacré aux TIC appliquées à l’apprentissage, à la formation et au développement des compétences en Afrique. La conférence rassemble des politiques de haut niveau, des décideurs et des professionnels de l’éducation, de l’entreprise et du gouvernement. En 13 ans, eLearning Africa a accueilli 17 278 participants provenant d’une centaine de pays, dont plus de 85 % du continent africain. Plus de 3 300 intervenants se sont exprimés sur pratiquement tous les aspects des technologies appliquées à l’apprentissage et au développement des compétences. Plateforme panafricaine, la conférence eLearning Africa est un évènement à ne pas manquer pour tous ceux qui souhaitent nouer des liens et des partenariats internationaux et interprofessionnels, et approfondir leurs connaissances, expertises et capacités d’action. Cette année sera la 14ème édition de l’évènement qui attend plus de 1 200 participants originaires de plus de 50 pays. « En exposant les tout derniers produits, idées et solutions issus du monde entier, la conférence et l’exposition associée offrent des possibilités remarquables d’échange et de mise en relation ainsi qu’un lieu unique d’observation du marché des technologies de l’éducation en Afrique », constatent les organisateurs.

ICWE Press Service

Facebook