Chili/La colère sociale s’intensifie

Selon un nouveau calendrier annoncé par le gouvernement, une mission de l’Onu était attendue ce mardi pour enquêter sur des allégations de violations des droits de l’Homme, en particulier pendant l’état d’urgence.

La colère sociale ne connaît pas l’apaisement, malgré le remaniement mis en œuvre hier lundi 28 octobre par le président Sebastian Piñera. Quelques heures à peine après ses déclarations, de nouvelles violences entre manifestants et forces de l’ordre avaient lieu dans le centre de la capitale, non loin du palais présidentiel de La Moneda.

Un rassemblement pacifique de plusieurs milliers de personnes sur la Plaza Italia, devenue l’épicentre des manifestations, a progressivement laissé place à de violents heurts. Des commerces ont été pillés et un violent incendie a touché un immeuble abritant un centre commercial, dont plusieurs boutiques et un hôtel.  Comme quoi, la colère sociale continue de s’intensifier.

 Source : france24.com avec AFP

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook