ads bas

Filière cajou: Les experts africains de la chaîne de valeur en formation à Abidjan

ads bas

Par Hervé Gobou -Afriquematin.net

La 3e session de la 6e édition du  Programme des Maître Formateurs (MTP) s’est ouverte le 26 novembre à Abidjan.

Sous la houlette de l’Initiative du Cajou Compétitif GIZ/ComCashew, en partenariat avec l’Alliance du Cajou Africain (ACA) et le Conseil du Coton Anacarde, un important atelier de formation de 68 Maîtres-Formateurs de la chaîne du Cajou venus de 8 pays africains (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Ghana, Mozambique, Sierra Léone, Cameroun et Nigéria) se tient du 26 au 30 novembre 2018 à Abidjan.

A cette occasion, Mme Mary Adzanyo, Directrice du développement du secteur privé de l’Initiative du Cajou Compétitif GIZ/ComCashew a noté que ‘’le renforcement des capacités est capital pour le développement des organisations des filières’’. ‘’C’est pourquoi, a-t-elle ajouté, la Coopération Allemande, à travers la GIZ, a fait du renforcement des capacités, l’un des éléments-clés de ses interventions s’attelant à assurer l’apprentissage et le transfert des compétences’’. Elle en a profité pour rappeler les nombreuses formations qui ont eu lieu dans ce sens sous l’impulsion du GIZ. ‘’L’objectif est de disposer de pools d’experts sur la chaîne de valeur de l’anacarde en Afrique,  de faciliter les échanges régionaux axés sur l’apprentissage et l’innovation, donc des experts capables d’influencer positivement les politiques et stratégies pour le développement de la filière anacarde dans les différents pays’’, indique-t-elle.

Prenant par à l’ouverture de cet atelier, le Dr Adama Coulibaly, Directeur Général du Conseil du Coton et de l’Anacarde, a salué les efforts du GIZ et de l’ACA pour la compétitivité du Cajou africain.

Il a invité tous les acteurs à agir pour aboutir à la transformation locale de la noix de cajou. ‘’L’industrialisation est la solution à la compétitivité du cajou africain’’, a-t-il lancé.

L’ANADER, à travers M.Coulibaly Hamadou, le Ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME par l’entremise du Dr Manlan Michel (Directeur Technique) ont également pris part à l’ouverture de cet atelier.

La Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial de la noix de Cajou et envisage, à travers le SIETTA, de prendre le leadership de la transformation de cette matière première.

 

Les commentaires sont fermés.