Burkina Faso/Une autre attaque enregistre des morts

La plus grave attaque jihadiste jamais perpétrée contre l’armée burkinabè avait fait plus d’une dizaine de morts à Nassoumbou, dans la province du Soum, au mois de  décembre 2016. Le nord du Burkina Faso a été également le théâtre de plusieurs attaques meurtrières ces derniers mois, mais qui ont plutôt visé des civils.

Pays sahélien pauvre d’Afrique de l’Ouest, le Burkina Faso s’enfonce depuis quatre ans et demi dans une spirale de violences, attribuées à une douzaine de groupes, certains affiliés à Al-Qaïda et d’autres à l’organisation État islamique. Ainsi, l’état-major général des armées burkinabè a annoncé hier lundi qu’une attaque terroriste « d’envergure » avait fait plusieurs morts parmi les militaires le matin dans la province du Soum, dans le nord du Burkina Faso.

Il faut rappeler que les attaques jihadistes, sont  de plus en plus fréquentes et meurtrières, en particulier dans le nord et l’est du pays.

Source : France 24.com avec AFP

 

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook