Burkina Faso/Le président d’une formation politique interpelle le Capitaine Ibrahim Traoré

Par Salam Sawadogo*

Le capitaine Traoré président de la Transition burkinabè a été récemment désigné par des assises nationales, le président du rassemblement des mains blanches(RMB) Salam Sawadogo apporte une contribution par une lettre ouverte en lui donnant des conseils pour la gestion de son pouvoir. Il invite le nouvel homme fort du Faso à se démarquer de tous les vieux hiboux politiques dans le temps que va durer la Transition.

« D’entrée, le RMB demande au président de la transition à se démarquer de tous les vieux hiboux et tortues politiques à doubles carapaces et OSC félins qui sont entre autres les commanditaires des maux qui ont détérioré la cohésion dans notre pays.

Excellence Monsieur le Président de la transition, capitaine Ibrahim Traoré.

Monsieur le Président de la transition, par la présente, permettez-moi de vous décliner mes hommages et mes civilités subséquemment à votre accession à la magistrature suprême !

En effet, loin d’être un coup platonique de l’histoire, vous êtes plutôt la révélation prodigieuse de notre histoire politique nationale où une certaine jeunesse, longtemps reléguée aux arrières plans, pourtant servie comme rampe de lancement des aînés, est décidément déterminer à enfin réécrire la nouvelle page de l’histoire de notre pays.

Le président du rassemblement des mains blanches(RMB) Salam Sawadogo à se démarquer de tous les vieux hiboux politiques dans le temps que va durer la Transition.

Votre acte, qui a consisté à remettre le train du MPSR sur les rails, prouve à suffisance votre maturité et votre probité.

Vous avez ainsi prouvé à l’opinion que loin d’être pour des causes d’intérêts, c’est plutôt mû par la volonté de restaurer l’intégrité du territoire qui constitue la seule obsession qui vous hante !

Monsieur le Président, le Rassemblement des Mains Blanches, parti des jeunes, vous proclame son soutien total et s’engage à vos côtés pour la réussite des objectifs nobles par vous déclinés.

Ainsi, notre parti s’interpose comme fédérateur des jeunes désireux de prendre leurs destins en main.

Le Rmb vous demande de prendre en compte la liesse populaire majoritairement jeune qui dès votre première heure de prise de pouvoir vous à apporter leur soutien dans la dynamique d’un Burkina nouveau.

Le Rmb lance un appel à tous les jeunes à se dresser comme un seul homme autour du capitaine Ibrahim Traoré, président du Faso en vue de faire de la transition un succès total dans l’intérêt bien compris du peuple Burkinabé !

Par ailleurs, le Rmb salue la nomination de monsieur le premier ministre maître Kyelem Apollinaire de Tambela, un homme qui connait parfaitement la situation nationale et doté d’une droiture morale et d’une probité intellectuelle ! Penons notre destin en main ici et maintenant, jeunesse burkinabè !

Depuis plus de 30 ans, une génération s’est jalousement accroché au destin de notre pays sans partage sincère avec la nouvelle génération, ce d’ailleurs le Rmb leur sollicite de reconnaître leur tort et faire leur mea-culpa en demandant sincèrement pardon au peuple Burkinabè pour les différents maux causés à tort et à raison à la jeunesse et au pays des hommes intègres.

Si la jeunesse peut être au premier plan dans toutes les luttes pour la libération du Burkina Faso, elle mérite aussi d’être pris au premier plan dans la gestion de notre chère patrie.

Vive l’unité nationale et le président de la transition Ibrahim Traoré pour que vive la jeunesse »!

Vive le Burkina Faso !

*Président du rassemblement des mains blanches(RMB)

LIRE AUSSI :   AICHA KONE : « Je me porte bien et sors bientôt un nouvel album ».

Source : lefaso.net