Bouaké : Une jeune étudiante tailladée à la machette.

Par Fatime Souamée-Afriquematin.net

Dans la nuit du 13 décembre 2018, aux environs de 19 heures, une jeune étudiante en médecine a été tailladée à la machette par des bandits.  Mlle Akpa Sylvie, en fin de cycle qui revenait du campus pour rejoindre la cité des étudiants en médecine après les cours, a reçu de violents coups de machette au visage.

Dans la nuit du 13 décembre 2018, aux environs de 19 heures, une jeune étudiante en médecine a été tailladée à la machette par des bandits.  Mlle Akpa Silvie, en fin de cycle qui revenait du campus pour rejoindre la cité des étudiants en médecine après les cours, a reçu de violents coups de machette au visage.

La victime était à moto avec un ami étudiant.  Une autre moto qui les suivait les rattrape. L’un des occupants, assis derrière fait pleuvoir des coups de machette sur la pauvre dame. Elle esquive mais a du mal à se protéger tant les coups de l’agresseur sont violents. Elle en reçoit au visage. Le conducteur de la moto et la jeune dame sont projetés dans les broussailles. Ses cris stridents alertent des vigiles non loin qui accourent. Les bandits prennent la fuite. Elle est retrouvée et évacuée au CHU pour des soins. Sa vie est sauvée, mais elle portera des stigmates qui lui rappelleront ses moments horribles toute sa vie. Les bandits ont emporté son ordinateur portable et son sac à main.

Quant à son ami qui conduisait la moto, il s’en est sorti avec des égratignures légères. Il faut rappeler que ladite cité est située dans le quartier Kennedy pratiquement à la sortie de Bouaké, sur la route de N’Bayiakro. La voie n’étant pas électrifiée, c’est le nid privilégié des microbes et autres bandits de grand chemin. Une situation qui perdure sans que les autorités ne réagissent. Les bandits ont emporté son ordinateur portable et son sac à main. Vivement que les autorités réagissent.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Comparer

Facebook