Bingerville/ Le Réseau J’aime Bingerville : La phase pratique des adhésions a démarré.

Par Morrys Ouayou/Afriquematin.net

Le Bureau Exécutif du Mouvement Réseau J’aime Bingerville (RJB) a officiellement démarré la phase pratique des adhésions le samedi 1er Février 2020 à son siège flambant neuf sis dans le centre-ville de la Cité Alobhé.

Le samedi 1er Février 2020, le siège du RJB a connu une ambiance toute particulière. L’événement ? La phase pratique des adhésions y a débuté ce jour pour faire savoir le poids réel de cet important mouvement de la jeunesse dont la notoriété a dépassé les frontières de Bingerville pour gagner tout le territoire ivoirien, et même au-delà. Annoncée pour 8h30mn, cette opération a démarré avec un retard d’une demi-heure. Mais déjà à 9h10mn, les sympathisants du RJB ont commencé à envahir leur siège. Et c’est le Président Hien Ibrahim qui a été le premier à adhérer au RJB, affichant un air de grande satisfaction : « C’est un sentiment de satisfaction qui m’anime ce matin. Nous sommes dans la continuité de ce que nous avons initié il y a bientôt 2 ans : La mise en place d’une plate-forme qui regroupe toutes les forces vives de notre localité. Et j’estime qu’après le lancement, nous avons fait l’AG ; et après avoir passé au peigne fin tous les détails pratiques, il restait cette étape aussi déterminante qu’est la phase pratique de l’adhésion. Pour permettre à ces milliers de personnes de passer du statut de sympathisants au statut de véritables Membres actifs du RJB. Nous avons décidé après cette phase de nous attaquer à plusieurs volets notamment liés à l’insertion des jeunes, à l’autonomisation de la femme, à la culture, aux loisirs, à la formation » a-t-il déclaré. Après le Président, ce sont des centaines de sympathisants, jeunes et personnes âgées, qui ont envahi le siège du RJB pour matérialiser leurs adhésions pour la seule journée du samedi 1er Février 2020.

Quant à ‘’l’incident’’ créé par le fait qu’une des conventions du RJB ait été signée par un Président intérimaire, le Président adulé par toute la jeunesse de Bingerville, Hien Ibrahim, a vite réagi en ces termes : «  Il n’y a rien d’alarmant. Comme c’est prévu dans les statuts et règlements du Réseau J’aime Bingerville, ce n’est pas la notion de titre qui est le plus important, ce sont les objectifs à atteindre. Quand il y a certaines situations qui empêchent l’atteinte des objectifs, il y a des mesures qui sont du pouvoir du Président que je suis ; c’est en cette qualité que j’ai apprécié et décidé de nommer le troisième vice-président  Patrick Olivier N’Guessan, intérimaire de la présidence du RJB pour le minimum de trois mois renouvelables.  C’est juste pour le bon fonctionnement du Réseau ».

Rappelons qu’en une semaine, le Réseau J’aime Bingerville a signé deux importantes conventions de partenariat avec deux grandes structures. D’abord, la Mugaci (Mutuelle des Acteurs et Auxiliaires de l’Agriculture de Côte d’Ivoire) avec le Représentant du Pca, Praho Tanoh Patrick. Ensuite, avec une société d’Assurance pour permettre aux membres du RJB de bénéficier d’une couverture à moindre coût. Et après négociations, une agence de cette importante société d’Assurance sera bientôt ouverte à Bingerville. Quelle opportunité pour le RJB et pour la population de la cité Alobhé !

Notons que la 1ère journée des adhésions a connu une réussite totale. Et que toute cette semaine, le siège du RJB sera encore bondé de monde. Car le Réseau J’aime Bingerville, c’est Tout Bingerville. Tous ensemble pour une belle histoire avec le RJB !

 

 

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook