Bénin/Albert Tévoèdjrè arrête définitivement la « médiation »

Par Iris Fabiola Yaëlle/afriquematin.net

Âgé de quatre-vingt-dix (90)  ans, l’ancien Médiateur de la République Albert Tiévodjéré est décédé ce mercredi des suites d’une longue maladie. Représentant spécial du secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, de 2003 à 2005, en Côte d’Ivoire dans la médiation de crise ivoirienne, il a assumé les fonctions de Coordonnateur du projet « Millénaire pour l’Afrique », qui a été lancé sous l’égide des Nations Unies, de juillet 1999 à janvier 2003.

Albert Tiévodjéré a également occupé plusieurs postes ministériels au Bénin. Politicien hors pair, le « Renard de Djrègbé » ne s’est jamais éloigné de la scène politique béninoise. Après avoir soutenu la candidature de Thomas Boni Yayi en 2006, à la présidence, il fut nommé médiateur de la République et  Rapporteur général de la Conférence nationale de 1990.

Marié et père de trois enfants, ancien dirigeant de la Fédération des étudiants d’Afrique noire en France, selon lanouvelletribune.info, Albert Tiévodjéré a été  cofondateur du Mouvement africain de libération nationale fut Secrétaire d’État à la Présidence de la République.

Professeur de lettres cet intellectuel a occupé le poste de Ministre de l’Information jusqu’à sa désignation comme Secrétaire général de l’Union africaine et malgache(UAM) devenu l’Union africaine Malgache où il succède à son compatriote.

 

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook