Bédié demande une prorogation de deux ans pour les CNI arrivées à terme 

Par Aka JM

Le président du PDCI Henri Konan Bédié a demandé le 27 juin à Cocody que la validité des cartes nationales d’identité (CNI) arrivées à expiration, dès juin 2019 soit prorogée « de deux (2) ans ». Ce, dans le but « de permettre aux six (6) millions de nouvelles personnes, éligibles à la détention de ces pièces, de s’en procurer pour effectuer leurs formalités d’inscription sur la liste électorale à réviser », s’est-il justifié.

Cette proposition si elle est prise en compte par les gouvernants sera une réponse appropriée à la préoccupation de millions d’ivoiriens aujourd’hui dans l’impossibilité de renouveler leurs pièces d’identité par manque de moyens financiers. C’est dans le but d’éviter qu’une grande partie de la population s’abstienne de voter par faute de CNI que Henri Konan Bédié a fait cette recommandation.

En ce qui concerne la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI), il a invité le pouvoirà une table de discussions avec les partis politiques significatifs. Toutefois, il a rassuré les membres de son bureau politique que malgré les tergiversations des autorités, le PDCI et le groupe des 23 partis politiques de l’opposition, EDS et LIDER batailleront pour faire aboutir cette réforme conformément aux recommandations de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples. Il a instruit à ce sujet le Secrétaire Exécutif en Chef Kakou Guikahuéà poursuivre la collaboration avec les partis politiques de l’opposition alliés à cette fin.

Que tous soient désarmés

Pour que règne sur le territoire ivoirien la sécurité, la stabilité et la paix, l’ancien chef d’Etat a demandé la fermeture des sites d’orpaillage clandestin, le désarmement de tous ceux qui détiennent illégalement des armes sur l’ensemble du territoire national, au règlement des conflits fonciers, conformément aux dispositionscontenues dans la loi sur le foncier rural adoptée en 1998 par tous les partis politiques,à la lutte contre la fraude sur la nationalité ivoirienne.

En ce qui concerne la mise en place de la plate-forme devant contribuer à la réconciliation nationale et à la paix sociale, Henri Konan Bédié a instruit le secrétaire exécutif en chef de poursuivre les travaux engagés entre le PDCI-RDA, les partis politiques de l’opposition ivoirienne, et les forces vives de la nation pour atteindre ce but.

Le PDCI compte reconquérir le pouvoir d’Etat avec des objectifs précis. C’est la raison il a été demandé au bureau politique de travailleren vue de proposer un projet de programme de gouvernement 2020/2025 qui sera adopté à la convention prochaine. Ce sera la convention d’investiture du parti à l’élection présidentielle prochaine, indique-t-on.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook