Assemblée Générale de la MUGEF-CI : Les innovations majeures apportées par le conseil d’administration crédibilisent le bilan de l’exercice 2018

Par Vouzo Zaba, Afriquematin.net

Les profondes réformes  entreprises par la nouvelle direction du  conseil d’administration de la Mutuelle Générale des Fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire (MUGEF-CI), traduites par les innovations majeures présentées ce jeudi 13 juin 2019 à l’auditorium ‘’Adiko Niamkey’’ de la Bourse du Travail de Treichville, ont parlé en faveur du rapport de gestion de l’exercice 2018 approuvée à l’unanimité  par les délégués présents à l’assemblée générale de ladite mutuelle.

« Notre ambition de faire de la MUGEF-CI une des plus importantes entreprises de l’économie sociale et solidaire de notre continent est réelle ». Cette assertion du chef de file des  mutualistes, Kouamé Mesmin Komoé, lors de son discours inaugural,  a été traduite par la présentation des innovations qui révolutionnent ces derniers mois  la qualité des prestations de la Mutuelle. C’est  l’avènement de la Carte Unique et Intelligente qui, bien plus qu’un instrument d’optimisation de la qualité des prestations offertes, se révèle comme un outil multifonctionnel dans la facilitation des biens et services au profit de son détenteur. En outre l’ouverture du Centre Optique Mutualiste de Côte d’Ivoire (COMCI), la mise à la disposition des adhérents d’un Centre d’appel au 77.60.60.60 , le  retour de tous  les établissements  de santé de renoms dans le réseau de la mutuelle, l’accroissement du niveau des prestations, passant de 2 millions en 2017 à   2, 250 millions de bons en 2018 , la mise à la disposition des mutualistes de deux établissements de pointe, la Clinique Mutualistes les Oliviers à  Yopougon et l’Hôtel Médical Mutualiste Saint Nicolas de Cocody et  l’adoption d’une  identité visuelle dont le projet de renouvellement avait été voté par l’assemblée générale du 19 février 2019, sont venus renforcer  la confiance des mutualistes en l’actuelle direction.MUGEF-CI

Mais bien avant l’énumération de ces acquis, le PCA de la Mutuelle a tenu à faire l’Etat des lieux au moment de sa prise de fonction. L’Absence de schéma directeur informatique, le sinistre dans lequel était plongé le régime de base obligatoire, les déficits  de plus de 3 milliards de FCFA du régime complémentaire Ivoir’ Santé et de plus de 2 milliards 400 millions de l’exercice 2017 sont les éléments les plus sombres du tableau de bord dont dit  avoir hérité Mesmin Komoé et ses collaborateurs. « Le défi, nous le savions certes difficile, mais pas impossible » a  t-il tenu à préciser. Et c’est dans cette  volonté de poser la fondation d’une organisation crédible que le PCA de la MUGEF-CI a dit procéder à un réaménagement organisationnel pour la réussite de sa mission dont les premiers objectifs se sont matérialisés par les  innovations portées à la connaissance du public.

Les autres projets majeurs ont aussi été présentés au cours de cette assemblées générale. Ce sont  la construction future des SMF de Bouaké et de  la riviera Abatta dont la pose des premières pierres  est prévue pour les mois à venir.

Il est à rappeler que le bilan financier de  l’exercice 2018 de la MUGEF-CI  s’est soldé  par un excédent de Plus de 300 millions de FCFA, de quoi renforcer les propos de son principal administrateur : « Avec notre vaillante équipe, nous sommes en train de bâtir la nouvelle MUGEF-CI ».

Comparer

Facebook