Amélioration des conditions de vie des fonctionnaires Le Groupe Solidarité-Egalité s’y engage

Améliorer les conditions de travail et de vie des fonctionnaires, afin que ceux-ci reprennent leur place dans la société, telle est la mission principale que s’est assignée le Groupe Solidarité-Egalité (GSE). Ce groupe porté sur les fonts baptismaux dans l’après-midi du 12 juin à la rotonde de la cité financière au Plateau, est un ensemble des fonctionnaires et agents de l’Etat ayant contribué à porter le candidat Mesmin Comoé à la magistrature suprême de la MUGEF-CI en 2017.

Aujourd’hui, ces fonctionnaires voulant être des acteurs principaux dans les prises de décision les concernant ont jugé utile de créer une plate-forme à cette fin. Ainsi, le GSE qui a tenu son assemblée générale (AG) constitutive ce 12 juin vise également une égalité entre tous ses membres, voire tous les fonctionnaires.

Mesmin Comoé qui a été élu président dudit groupe par acclamation, a affirmé ne pas comprendre  que dans le privé, des agents de santé par exemple sont félicités alors que dans le public, ils sont vomis. Cela n’est pas normal, soutiendra-t-il. Avant d’ajouter que le GSE travaillera à redorer ce blason.

Aussi, le GSE se veut une plate-forme incontournable dans les discussions entre l’Etat et les fonctionnaires pour les problèmes les concernant.

Outre l’élection du président,  cette AG constitutive a été marquée par la mise en place des instances dirigeants de l’association, à savoir le commissariat aux comptes, le bureau exécutif, etc.

Comparer

Facebook