ads bas

Afrique / Filière anacarde : 74 nouveaux experts en formation à Abidjan.

ads bas

Les travaux de la 3e session de la 5e édition du Programme des maîtres formateurs pour la promotion de la chaîne des valeurs de cajou africain ont débuté le lundi 22 octobre à Angré (Abidjan).

Procédant à l’ouverture des travaux de la 3e session de la 5e édition du Programme des maîtres formateurs pour la promotion de chaîne des valeurs de cajou africain, le Dr Adama Coulibaly, Directeur Général du Conseil du Coton et de l’Anacarde (CCA) affirme croire en une approche inclusive et globale de la chaîne des valeurs de la filière.

Ce sont au total 74 maîtres-formateurs qui bénéficieront d’une semaine de formation de pointe et deviendront des experts pour 11 pays.

Cette cérémonie se tient avec le concours financier de Comcashew (représenté par son Directeur Exécutif Florian Winckler) et  la coopération allemande Giz. On note également la participation de Jean Rostand Kamga de l’Alliance du Cajou africain, du Ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, de l’Agriculture et du Développement Rural, du PSAC et de l’Université Jean Lorougnon GUEDE de Daloa.

La coopération allemande, comme l’a souligné M.Winckler, met l’accent sur le transfert de compétences à travers le GIZ.

Cette rencontre de formation se justifie par le marché du cajou de plus en plus exigeant.

‘’Le développement agricole passera nécessairement par la formation de ressources humaines de qualité et non par les machines’’, a noté le Dr Adama Coulibaly.

Cette session se tient à quelques jours du SIETTA 2018 (Salon international des équipements et technologies de transformation de l’anacarde) dont le thème est : ‘’Transformation de l’Anacarde, une mine d’opportunités  pour la jeunesse africaine’’.

Florian Winckler a reconnu la contribution combien importante de la coopération allemande qui, à travers la Giz, fait du transfert de compétences son cheval de bataille.

Hervé Gobou

rvgobou@yahoo.fr

Les commentaires sont fermés.