Adjamé-Attécoubé/ La caravane de la paix ‘’La paix, je suis prêt pour toi’’ comme une fête populaire.

Par Morrys Ouayou- Afriquematin.net

 La caravane de la paix ‘’La paix, je suis prêt pour toi’’ suit son court. Après les communes d’Abobo et Anyama qui ont vécu les premiers instants de cette caravane le vendredi 15 novembre 2019 dernier, ce sont les communes d’Adjamé et Attécoubé qui se sont fait le plaisir de recevoir l’Ambassadeur Kouao Kouao et son impressionnante délégation dans un cortège de dix véhicules dont un camion podium.

C’est à 11h 20mn que la caravane de la paix ‘’La paix, je suis prêt pour toi’’ a fait son entrée dans la commune d’Adjamé ce vendredi 22 novembre 2019. Fort impressionnée par cette présence surprise, la population d’Adjamé est sortie massivement pour recevoir le vagabond de la paix, Son Excellence Emmanuel Kouao Kouao, initiateur de cette caravane. Quand le cortège arrive au niveau de la caserne des Sapeurs pompiers, ceux-ci sortent en masse pour marquer leur adhésion à la paix. « Vraiment, nous ne savons comment vous remercier pour cette initiative. Notre pays a besoin de ça. Et surtout notre jeunesse qui n’hésite pas à dire oui à n’importe quelle proposition au prix de sa vie. Très belle initiative, et que Dieu vous bénisse ! », a dit l’un des soldats du feu qui a choisi de garder l’anonymat.

A 12h38mn, la caravane arrive à la Mairie d’Adjamé. Le Maire Soumahoro Farikou, qui était sur le point de faire une tournée d’inspection dans sa commune,  fait garer sa voiture et descend spontanément pour échanger avec Son hôte,  Emmanuel Kouao Kouao, devant une foule immense d’admirateurs : « Je partais à la mosquée, et on me dit que la caravane de la paix est là. J’ai donc choisi de descendre pour vous accueillir. Je suis émerveillé par ce que je vois. Je ne pensais pas du tout à une telle initiative. Mais si vous, jeunes,  prenez de votre temps et de vos propres moyens pour promouvoir la paix et la cohésion dans notre pays, nous qui sommes un peu plus âgés  seront toujours  fiers de vous, et nous seront  prêts à vous suivre et à vous soutenir. Parce que sans la paix, aucune action ne peut être menée. Et sans action, il ne peut avoir de développement. Il faut que nous, fils et filles de cette nation, comprenions  le vrai sens de la paix et que nous nous mettions tous ensemble pour bâtir une Côte d’ivoire plus forte et prospère. Excellence, je vous soutiens de toutes mes forces, et que Dieu bénisse la suite de cette caravane ‘’La paix, je suis prêt pour toi’’. Moi, je suis prêt pour la paix en Côte d’ivoire », a affirmé le premier Magistrat de la commune d’Adjamé.

Après une parade tout le long du boulevard Nangui Abrogoua bondé de monde,  la caravane arrive au cœur de la commune d’Attécoubé. 13h50mn, nous voici dans le village de Bidjan-Thé. L’effervescence gagne tout le village et des centaines de femmes, de jeunes, d’enfants et de personnes âgées affluent vers le rond-point pour le show final de cette étape. Ce sont les  Artistes DJ Onil et DJ Ramsès qui ont été  d’entretenir le nombreux public avec des prestations bien appréciées, ponctuées par des messages de paix.

« Je suis très content pour cette caravane de la paix. Et je demande à la jeunesse ivoirienne d’abandonner le chemin de la violence, de la guerre et de s’approprier la paix. Nous sommes l’avenir de cette nation. Merci pour cette initiative », a dit Traoré Salifou, président des jeunes du village de Bidjan-Thé de la commune d’Attécoubé. Et cette fillette à peine âgée de 7 ans répondant au nom de Cissé Mariam qui a surpris tout le public lorsqu’on lui a demandé ce qu’elle pensait de la paix : « Nous on veut que Gbagbo et Alassane n’ont qu’à faire la paix ». Sans commentaire.

A la clôture de cette étape, Son Excellence Emmanuel Kouao Kouao n’a pas manqué de dire merci à tous : « Je dis merci à toutes les populations d’Adjamé et d’Attécoubé, mais surtout au Maire Soumahoro Farikou, un grand homme de paix, qui nous a enseigné, de part son comportement, que l’accueil ne se résume pas à savoir dire bonjour et à sourire à l’arrivée d’un visiteur, mais à établir un contact chaleureux avec courtoisie et respect ».

Retenons qu’Adjamé signifie ‘’rencontre’’ ou ‘’le centre’’ en Tchaman. Et c’est là que l’Ambassadeur Emmanuel Kouao Kouao est venu ce jour semer cet important message de paix. Le vendredi 29 novembre prochain, la caravane de la paix ‘’La paix, je suis prêt pour toi’’ sera au plateau et à bingerville.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV